Îles de Guadeloupe – le récapitulatif du séjour

Le pari aura tenu, le séjour en Guadeloupe a bien eu lieu, malgré tout. Cette année 2020 aura été stressante, difficile et changeante pour beaucoup et je mesure bien ma chance qui fait que j’ai pu traverser tout cela sans être malade et sans que mes proches ne souffrent trop des conditions. Mieux encore, je mesure bien ma chance d’avoir pu aller dans les Alpes, en Corse et finalement en Guadeloupe pour cette fin d’année. 2021 est encore très floue, alors que j’écris ces lignes au mois de Mai… On verra.

En attendant, je peux vous récapituler ce voyage sur les îles de Guadeloupe, voyage inattendu et à dire vrai voyage opportuniste puisque né de la présence de ma belle-soeur sur l’île pour un stage vétérinaire qui s’achevait mi-décembre. L’occasion était donc parfaite pour la rejoindre et passer ensuite la fin d’année sur place, en restant ainsi sur le territoire national, gage théorique d’une mobilité plus aisée. Des billets pris fin juillet, beaucoup d’attente, du stress qui monte à la fin et un test PCR négatif plus tard, c’était parti pour trois semaines de visites, balades, randonnées et détente sur l’archipel de la Guadeloupe.

Les circonstances du séjour étant forcément spéciales, je n’ai pas autant bourlingué que d’ordinaire, profitant aussi du séjour pour me relaxer après une année tendue et souffrant également d’une météo largement plus variable que prévu pour la saison. Autrement dit, si trois semaines pourraient tout à fait suffire en temps normal pour “faire le tour” de la Guadeloupe et des îles attenantes, ce ne fut pas mon cas. Il faudra revenir et ce sera avec grand plaisir, même si je pense avoir déjà bien saisi une grande partie de ce qu’il y a à voir et à faire sur place (certains me diront que non puisque je n’ai pas plongé, pas fait de sports nautiques, etc.).

Jour 1 / arrivée le soir à l’aéroport de Pointe-à-Pitre, récupération de la voiture et direction Petit-Bourg, le camp de base

Jour 2 / promenade sur la Pointe de Bacchus, première baignade et grosses courses !

Jour 3 / passage à Grande-Terre sur le sentier de Beautiran et à Petit-Canal

Jour 4 / tour du Houëlmont et visite du fort Louis Delgrès

Jour 5 / découverte des Chutes du Carbet, du moins la deuxième et la troisième

Jour 6 / journée d’échecs de randonnée ! la Cascade Paradis et la Cascade Parabole, ratées… ça arrive !

Jour 7 / une journée sur l’archipel des Saintes, à Terre-de-Haut

Jour 8 / temps pourri… visite du site des cafés Chaulet

Jour 9 / journée à Deshaies, avec le Gros Morne et le superbe Jardin Botanique

Jour 10 / retour à Grande-Terre sur la Pointe des Châteaux, entre autres

Jour 11 / les chutes du Carbet, encore, mais la première et la deuxième, cette fois-ci

Jour 12 / ascension de la Soufrière dans les nuages et baignade au Canyon Moustique

Jour 13 / Cascade Parabole, réussie cette fois… et distillerie Longueteau

Jour 14 / balade en kayak dans la réserve Cousteau, à Malendure

Jour 15 / temps pourri… visite du Domaine Vanibel

Jour 16 / randonnée sur les Mamelles de la Guadeloupe

Jour 17 / le plein de cascades avec le Saut des Trois Cornes, l’Acomat et le Morne à Louis

Jour 18 / randonnées au Bassin Paradise et tour des étangs de Basse-Terre

Jour 19 / encore une belle dose de cascades avec Bras-de-Fort, Saut de la Lézarde et surtout Ravine Tambour (photo principale)

Jour 20 / balade sur Grande-Terre, du côté de la Pointe de la Grande Vigie et avion du retour à Paris !

La carte générale du voyage :



Le budget de ce voyage en Guadeloupe, pour deux personnes :
  • Billets / 1650€ l’A/R mais utilisation d’un avoir, donc 850€ au total, via AirFrance, de Paris à Pointe-à-Pitre
  • Logement / 1329€ pour les 19 nuits sur place
  • Location voiture / 386€ pour les 19 jours, via BSP (Thrifty/Hertz)
  • Divers (visites, essence, nourriture…) / 1200€ environ
  • Global / un peu moins de 3800€, soit 1900€ par personne