Guadeloupe – Saut des Trois Cornes, Morne à Louis et Saut de l’Acomat

Pour cette nouvelle journée sur Basse-Terre, voici une petite sélection de trois courtes balades qui m’ont bien occupé sur la journée, achevée avec les tortues sur la plage de Malendure ! Le premier rendez-vous se nomme Saut des Trois Cornes et il s’agit d’une petite cascade accessible depuis le nord-est de Basse-Terre, à côté de Sainte-Rose.

On suit les panneaux menant à la douche sulfureuse de Sofaïa, bien connus pour ses bienfaits dermatologiques et rhumatologiques. Point de baignade pour le moment mais la voiture est garée et c’est parti pour la randonnée, plutôt bien indiquée, vers le Saut des Trois Cornes. Le sentier, bien dessiné, se glisse entre les arbres et dans la végétation ici luxuriante.

Cela descend ensuite assez rapidement mais toujours de façon progressive et avec suffisamment de tours et détours pour éviter les pentes cassantes et glissantes vues sur d’autres cascades. Le lit de la rivière n’est alors plus très loin et l’eau fait son apparition. Il faut alors traverser en prenant garder à ne pas se mouiller les pied (je n’étais pas en chaussons, cette fois-ci !).

Quelques centaines de mètres plus loin, le Saut des Trois Cornes se dévoile, jolie petite cascade rebondissant sur différents blocs de roches, comme autant de cornes. La cascade n’est pas la plus belle ou la plus impressionnante mais elle a le mérite d’être accessible sans trop se mouiller les pieds, dans un joli environnement végétal et avec la possibilité de faire d’autres boucles de randonnées dans le coin.

Bref : un coin vraiment sympathique où vous pourrez passer une belle journée de randonnée. N’oubliez pas d’aller prendre une bonne douche dans la douche sulfureuse de Sofaïa. L’eau est assez fraîche, forcément légèrement parfumée par le souffre, c’est un vrai délice avant de continuer la route.

La suite, c’est le Saut de l’Acomat. Après avoir récupéré tout le monde à l’appartement puis les avoir déposés à Malendure, je file en solitaire découvrir le Saut de l’Acomat. Une petite voie quitte la route côtière en direction de cette cascade bien connue. Son accès est plutôt court mais il est loin d’être aisé. Cela descend très sec vers le fond du ravin, faites bien attention à ne pas glisser et tomber.

Une petite remontée de rivière plus tard (enlevez vos chaussures et allez y franchement, il n’y a pas long à faire), on découvre le bassin du Saut de l’Acomat et sa belle cascade. L’ensemble est impressionnant et il y a forcément un peu de monde, le lieu étant facile d’accès et connu ! A noter, des panneaux indiquent qu’il est interdit de plonger dans le bassin, les roches du fond ayant tendance à bouger et la profondeur étant très variable. A bon entendeur… En revanche, il serait criminel de ne pas se baigner…

La dernière balade, c’est le Morne à Louis. Je ne sais pas pourquoi je venu là, à dire vrai. Enfin si, je voulais voir s’il ne pouvait pas y avoir une très jolie vue sur la côte et sur les monts environnants. La réponse est “plutôt” et je ne vous conseille donc pas d’y aller, sauf si vous avez vraiment beaucoup de temps disponible ou que vous cherchez à occuper une petite heure. Auquel cas, allez voir les tortues et boire un coup à Malendure, c’est mieux.

La voiture est garée à l’entrée de la route interdite d’accès menant aux antennes coiffant le Morne à Louis, il n’y alors plus qu’à la remonter tranquillement, dans le silence de la végétation. Pour ainsi dire pas de vues dégagées en chemin, si ce n’est à la fin vers Malendure et les Îlets Pigeon, grâce à une trouée d’évacuation des eaux. Au sommet, une jolie vue sur les Mamelles mais c’est tout. En fait, pour avoir une vraie jolie vue, il faudrait réussir à monter dans les antennes ou dans les tours qui coiffent le sommet. Mais… vous vous doutez bien que c’est interdit. Dommage !

La carte de la journée :

La carte de la randonnée du Saut des Trois Cornes :

La carte de la randonnée du Saut de l’Acomat (bien bien bugué côté GPS) :

La carte de la randonnée de Morne à Louis :

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.