Canaries – le bilan du séjour

Quinze jours, c’était à la fois beaucoup et vraiment pas assez pour réellement savourer le parfum des îles Canaries. Je n’ai pu lors de ce voyage découvrir que trois d’entre elles – elles sont sept – mais j’ai déjà envie d’y retourner, peut-être l’hiver prochain d’ailleurs.

Une chose est certaine : ce voyage m’a permis de déconstruire une foule énorme d’idées préconçues sur ces îles. Elles sont bien sûr partiellement abîmées par le tourisme de masse qui bétonne sans morale mais sont aussi un vrai sanctuaire de paysages incroyables, d’endroits déserts et sauvages et un indubitable paradis pour les randonneurs de tous niveaux.

En attendant un probable retour dans l’archipel espagnol, voici déjà le récapitulatif de ce séjour de quinze jours sur Tenerife, La Palma et La Gomera :

Jour 1 : arrivée à Tenerife à 15h, ferry à 19h pour La Gomera

Jour 2 : premier jour à La Gomera, un quart sud-est

Jour 3 : La Gomera avec Los Roques et Las Creces

Jour 4 : randonnée dans le barranco de Valle Gran Rey, le plus grand de la Gomera

Jour 5 : La Gomera du côté de Vallehermoso, dans le brouillard de mer

Jour 6 : la côte nord de la Gomera, les alentours de Hermigua et le ferry de 19h45 pour la Palma

Jour 7 : premier jour à La Palma, sur le quart nord-est de l’île

Jour 8 : La Palma, sur la pointe sud de l’île avec les volcans !

Jour 9 : le quart nord-ouest de la Palma, entre amandiers et piscines naturelles paumées

Jour 10 : une belle randonnée dans la caldera de Taburiente à La Palma

Jour 11 : le joli port caché de Prois de Candelaria et l’incroyable crête du Roque de los Muchachos

Jour 12 : le ferry de 6h du matin pour Tenerife et les premières balades à Guilmar et La Laguna

Jour 13 : la vallée de la Orotava à Tenerife

Jour 14 : la démente caldera du Teide, l’ascension du pic et d’autres balades dans le grand chaudron

Jour 15 : première découverte du splendide parc rural de l’Anaga à Tenerife

Jour 16 : balade dans les gorges de Masca, dans le parc rural du Teno à Tenerife

Jour 17 : une dernière journée de randonnée dans le parc rural de l’Anaga !

Jour 18 : il fallait bien rentrer… avec un avion à 6h30 du matin ! ça pique encore…

12 Commentaires

  • Merci viinz pour ce séjour détaillé

    c’était vraiment top et on a suivi tes conseils sur Tenerife et La Palma…
    continue comme ça..c’est vraiment toooop

  • Salut!!!

    C’est genial vôtre post sûr les îles canaries. Je voudrais partir seule en fevrier 2018, et visiter Tenerife et Las palmas. J’ai une question a propos du ferry, es que on transporte la voiture avec?? comment je doit faire? je doit louer une voiture different dans chaque île? et juste une derniere chose, vous n’avez pas un post de les aubergues, hotels… où vous avait passé vôtre voyage??

    • Bonjour Maria et merci !

      Il y a deux possibilités : soit prendre le ferry sans voiture, sans le prendre avec, l’un et l’autre sont possibles.
      J’ai choisi pour ma part de louer une voiture différente dans chaque île, soit via BSP-auto.com, soit via cicar.com (un loueur local, vraiment très bien et présent dans les ports à la sortie des ferries !). Je retourne dans les Canaries cet hiver et je vais faire pareil : une voiture par île et le ferry entre les deux, les loueurs n’aimant pas trop que l’on promène les autos d’île en île.

      Pour le logement, j’ai tout loué sur AirBnb, les adresses sont normalement disponibles dans le premier articles détaillé sur chaque île 🙂 (j’avoue ne pas les avoir regroupées, je le ferai peut-être pour un prochain voyage !)

  • Salut,
    Merci pour ces infos, ca aide 🙂
    Y a t’il un interet a louer un camper van et du coup pouvoir changer de lieu quand on veut et surtout dormir dans la nature ?
    Pour les RBNB en période de vacances (Paques) j’imagine qu’il ne faut pas s’y prendre au dernier moment 😉
    Merci

    • Bonjour et de rien, c’est justement fait pour ça 🙂

      Je n’ai aucune expérience des camper vans pour le coup et je n’ai pas fait attention aux emplacements. Il y a des campings en tout cas, car j’imagine que c’est réglementé et qu’on ne peut pas se poser où l’on veut, à vérifier. Je n’ai en revanche croisé aucun camping car. Il faut dire aussi que les routes peuvent être assez étroites et les îles sont assez abruptes.

      Après, sur l’intérêt du camper van : les îles Canaries sont toutes assez « petites », il n’y a pas un intérêt phénoménal à être au plus près de tel ou tel endroit. Sur l’ensemble des îles que j’ai visitées (je reviens de Lanzarote / Fuerteventura / Gran Canaria), on met au pire une heure de route pour accéder à tel ou tel départ de randonnée en ayant choisi un lieu de villégiature à peu près centré. Les plus grandes îles bénéficient en plus d’une autoroute circulaire intégrale ou partielle, qui rend les choses encore plus simples.

      Pour les logements, il y a une offre qui n’est pas négligeable du tout, que ce soit en BnB, AirBnB ou hôtels ! Pâques n’est pas forcément la haute saison pour les Canaries mais il y a toujours « un peu » de monde sur ces îles, le temps étant tout le temps clément ou presque… du coup oui, mieux vaut prévoir un peu le coup. De mémoire, je m’y étais pris un mois / un mois et demi en avance pour ce premier voyage et même chose pour celui dont je reviens.

  • Bonjour Viinz, nous sommes aux Canaries pour 2 mois et je viens de découvrir votre blog. Je me régale de vos commentaires sur La Palma.
    Merci beaucoup pour ces informations
    Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.