Oregon – visite du John Day Fossil Beds NM

Pour cette journée de traversée d’une partie de l’Oregon en direction de la gigantesque chaîne montagneuse des Cascades, j’avais prévu une seule visite, avec quelques petits parcs d’état identifiés ici et là, au cas où. Il n’en a pas été question car le John Day Fossil Beds National Monument est une petite merveille qui prend beaucoup de temps à visiter !

Pour commencer la journée, j’ai pris la belle route 26 qui file d’est en ouest depuis Prairie City, pour arriver à l’entrée d’un beau canyon d’orgues basaltiques. En prenant à droite à la toute première bifurcation, on débarque en réalité sur le territoire du John Day NM et on est déjà au milieu de multiples lits de fossiles, un lieu tout à fait unique retraçant l’explosion de la vie terrestre sur les 30 derniers millions d’année.

On découvre effectivement au Visitor Center un excellent musée / laboratoire expliquant la singularité du lieu, ou plutôt “des” lieux puisqu’il y a à trois sites pour ces Fossil Beds : Sheep Rock, Painted Hills et Clarno. Il faut en tout cas à tout prix prendre le temps de visiter ce petite musée à la scénographie léchée et aux riches explications pour prendre toute la mesure des balades et paysages à venir.

Thomas Condon fut l’un des grands artisans de l’étude de ces fossiles dans la région, mêlant une certaine foi religieuse à une approche scientifique, dans l’esprit de ceux ayant déjà bousculé et révolutionné la science plusieurs siècles auparavant et donc loin de la doctrine de la Création. Un esprit brillant, au même titre que celui de John C. Merriam qui traça les contours chronologiques de la région.

Le Sheep Rock toise les environs, du haut de ses 1024 mètres de haut. Tout autour, les roches prennent des couleurs incroyables, en “couches” qui sont autant d’ères et autant de dépôts de fossiles que l’érosion libère peu à peu, dans cet incroyable lieu où toutes les conditions furent réunies pour capturer l’évolution des espèces à une époque moins traitée mais non moins importante que celle des dinosaures.

Il y a plusieurs petits sentiers de randonnée dans les sous-zones de Sheep Rock Unit. Je commence à Foree Basin avec une petite balade se promenant entre les différentes collines et strates, puis une autre menant à une falaise absolument massive donnant sur la vallée verdoyante de la rivière John Day. Une belle mise en jambes, sans oublier un arrêt devant le massif Cathedral Rock sur la route.

De retour vers le sud, il y a le Blue Basin avec deux balades possibles, l’une faisant le tour complet de la zone et une autre menant en son coeur. Il est bien sûr possible de combiner mais pour ma part, j’ai choisi d’en faire seulement le tour et j’ai adoré les vues dégagées, au prix d’un peu de dénivelée, sur ce Blue Basin tout à fait remarquable !

Avant de quitter Sheep Rock Unit et ce premier morceau des John Day Fossil Beds, je m’arrête au Cant Ranch qui se trouve en face du musée Thomas Condon. Une petite balade mène à la rivière, l’occasion de voir les anciens arbres fruitiers et tous les bâtiments historiques du lieu, joliment entretenus et maintenus.

Une petite heure de route plus tard, toujours au fil de la route n°26, une bifurcation à droite mène à une seconde section du John Day NM (je n’irai pas à Clarno, trop lointaine) : les Painted Hills  ! Le paysage est connu et même si j’en avais vu quelques images, j’avoue avoir été stupéfait par la beauté surréaliste du lieu.

Au même titre qu’à Sheep Rock, les Painted Hills se sillonnent en voiture pour rejoindre différents points aménagés où l’on peut se balader au milieu des couleurs et autres formations géologiques ; à noter toutefois qu’il s’agit là d’une piste carrossable (en très bon état) et non d’une route.

Première étape : le Red Scar Knoll qui mène à de superbes petites collines rougeâtres ou jaunâtres, sans oublier de nombreuses inclusions noires ou blanches, selon les âges géologiques révélés. Un peu plus loin, ne pas manquer un arrêt à Leaf Hill, une drôle de colline pas très impressionnante mais représentant un vrai trésor pour celles et ceux étudiant les fossiles de plantes et feuilles, saisis dans la roche et éparpillés en des millions de fragments !

En revenant vers l’entrée de la zone, on va faire un tour au Painted Cove Trail, un autre chemin aménagé faisant le tour d’une belle succession de menues collines aux couleurs étincelantes ! La palette offerte aux yeux du visiteur est sublime, à tel point qu’il semblerait que certains s’accordent le droit de monter sur les collines, sûrement pour faire une belle photo Insta : ça ne se fait pas, point. Respectez-vous.

La dernière étape pour moi aujourd’hui dans le John Day NM, c’est le Painted Hills Overlook Trail, une petite balade offrant un point de vue quasiment panoramique (pour faire mieux, il faut faire l’ascension du Carroll Rim Trail) sur les fameuses collines colorées que l’on trouve à l’entrée de la zone. Superbe, superbe, superbe. Les mots sont inutiles.

Il est temps de filer, toujours plus à l’ouest, toujours en Oregon. Destination Bend et plus spécifiquement les alentours de Sunriver où je dors pour les trois nuits à venir afin de découvrir autant que faire se peut la belle région des Cascades ! Et quelle claque ça allait être…

La carte de cette journée de roadtrip en Oregon :