Maine – ambiance automnale sur la route des White Mountains

Après une belle journée à Acadia National Park, me voici de nouveau sur la route pour la seconde moitié du roadtrip et le retour progressif vers Boston. L’objectif du jour est simple : prendre la fameuse route côtière du Maine, en prendre plein les yeux et rejoindre ensuite les White Mountains et un nouvel état, le New-Hampshire, à la tombée du jour !

Cette route côtière, c’est la route 1 du Maine, passant par Orland, Verona Island, Belfast, Rockport et tant d’autres ! Impossible de s’arrêter partout, à commencer par un fameux « fort » sis à deux pas de Verona Island : Fort Knox. Plus exactement, le premier Fort Knox des États-Unis ! Mon premier arrêt, ce fut un tout petit peu plus au sud, sur une petite plage déserte, Sandy Point Beach Park. Pas une âme qui vive, quelques oiseaux, le silence, des cafés encore bien chauds et les traditionnels muffins du matin.

On continue ensuite la route jusque Camden. Cette charmante petite bourgade, située à mi-distance entre Belfast et Rockland, est croquignolette comme l’ensemble de la Nouvelle-Angleterre. Joli petit port, jolies maisons et belle cascade qui en descend pour se jeter dans les flots, du bon café ici aussi encore et toutes ces jolies petites maisons… C’est chou, ça permet de se dégourdir les jambes, que demander de plus ?

L’étape suivante est, tenez-vous bien… un phare ! Cela faisait longtemps, n’est-ce pas ?! Je suis cette fois-ci légèrement au sud de Rockland, au Owl’s Head Lighthouse. Le phare, avec sa jolie maison et son parc, est beau, paisible. Encore un endroit adorable sur la côte du Maine, qui se présente décidément comme un état américain particulièrement séduisant !

On continue avec Brunswick, un tout petit peu avant la ville de Freeport avec ses multiples magasins d’usine. Il y a là un charmant petit pont historique, bordé d’arbres portant déjà le feu des couleurs automnales ! Oh, ce n’est pas encore grand chose par rapport à ce qui m’attend plus tard dans la journée mais une fois encore, ça dégourdit les gambettes !

Il est temps de quitter l’océan pour pénétrer dans les terres. Je suis à la frontière du Maine et du New-Hampshire, sur la route 25. Celle-ci suit pendant de long miles la dénommée Ossipee River. Les couleurs commencent à changer tandis que la voiture approche des White Mountains et si c’est déjà visible depuis la route, une soudaine éclaircie dans les branchages touffus me pousse à m’arrêter pour rejoindre la berge et le bord de la rivière. Voilà, c’est ça, c’est bien l’automne en Nouvelle-Angleterre.

L’arrivée à Wentworth se fera de nuit, à la frontière des White Mountains du New-Hampshire, comme pour ne pas gâcher la claque du lendemain matin… La journée fut longue, le parcours un peu éprouvant mais sous un ciel d’un bleu étincelant et avec les premières couleurs de l’automne. Que demander de plus si ce n’est un ou deux jours de plus sur la charmante côte du Maine, que l’on aimerait explorer intégralement, de crique déchiquetée en crique déchiquetée.

Où dormir dans les White Mountains ?

J’ai dormi à Wentworth, au sud du parc des White Mountains, en plein dans la forêt, dans une maison charmante. Petit-déjeuner délicieux, hôte d’une gentillesse exquise parlant par ailleurs un peu le français, c’était un peu « comme à la maison » et à deux pas du parc. Par-fait et c’est ici.

Le parcours de cette journée de roadtrip entre Acadia National Park et les White Mountains :

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.