Californie – une journée dans le Lassen Volcanic National Park

Après une escale en Corse en septembre 2018, faute de temps et d’énergie disponible pour proprement planifier et organiser un voyage plus lointain, j’ai pu en septembre 2019 retourner aux USA pour continuer la découverte du grand ouest du pays ! Cela ne fut pas pour autant forcément facile, les billets pour Seattle qui me faisaient de l’oeil à vil prix s’étant évaporés alors que j’allais les acheter !

La conséquence, ce furent des billets pris pour San Francisco et un roadtrip complètement revu et corrigé, depuis la fameuse baie jusqu’à Yellowstone et retour ; en passant par une somme petits parcs d’état ou nationaux en Idaho, Oregon, Wyoming et bien sûr Californie. On commence d’ailleurs fort logiquement par cet état.

Atterrissage, récupération de la voiture de location, trouver un distributeur pour retirer quelques sous (complètement zappé de faire du change à Paris…) et ensuite filer vers le Nord de l’état, loin de San Francisco. Cette journée se termine bien sûr sans visites mais en ayant aperçu le Golden Gate et en ayant dépassé Sacramento. Escale à Red Bluff pour la nuit, chez Natalie.

Le lendemain matin, on était tellement bien à papoter avec notre hôte et à jouer avec les chatons de l’année qu’on a eu du mal à se mettre en route ! Un peu de frustration à venir pour le reste de la journée mais je ne le savais pas encore. Le programme du jour : rejoindre le Lassen Volcanic National Park, là où la Sierra Nevada californienne rencontre la chaîne des Cascades.

Je pénètre dans le Lassen NP par son entrée sud et son centre de visiteurs, peuplé de rangers toujours aussi adorables et pertinents dans leurs conseils, alors que la journée est déjà un peu avancée et qu’il faudra logiquement faire l’impasse sur des randonnées longues pour se concentrer sur les points chauds du parc, tant pour leur caractère scénique que pour leur chaleur bien réelle, volcanisme oblige.

La route 89 serpente à travers le parc, aux beaux jours en tout cas puisqu’elle est fermée en hiver, haute altitude oblige puisque le point culminant de la route est à 2594 m ! On s’arrête rapidement à un premier point de vue et de balade rapide, entre chaudrons de boue, fumerolles et terres de toutes les couleurs. Il s’agit de Sulphur Works, une petite vallée dans laquelle on peut remonter jusqu’aux Ridge Lakes. (chose que je ne ferai pas mais que j’aurais faite avec un peu plus de temps)

La route continue, montant doucement mais sûrement en contournant le Diamond Peak, tandis que le volcan “Brokeoff Mountain” prend de l’ampleur à l’horizon. Il y a d’ailleurs une randonnée qui y monte… On longe ensuite la Little Hot Springs Valley jusqu’à rejoindre une jolie paire de lacs : Emerald Lake et surtout Lake Helen, avec une superbe vue sur le Lassen Peak !

Il y a dans le coin plusieurs départs de randonnées, donc le Bumpass Trailhead mais il était en cours de réfaction et j’ai donc repris la route pour dépasser le col à 2594 m et replonger dans la superbe zone boisée suivante. Direction Kings Creek pour garer la voiture et partir pour la randonnée du jour, direction le Cold Boiling Lake et Bumpass Hell.

Le chemin serpente à travers la forêt, montant tout doucement et sans grande dénivelée jusqu’au Cold Boiling Lake. Des gaz froids et une source alimentent ce lac, qui bouillonne tout doucement par endroits, entouré d’une superbe forêts de pins. Ambiance bucolique à souhait !

Ensuite, ça grimpe un peu plus ! Le chemin monte à flanc de colline, surplombant la zone Wilderness du Lassen NP, offrant quelques belles vues à travers les pins sur le Crumbaugh Lake avant de bifurquer au nord jusqu’à atteindre une zone tout à fait hallucinante : Bumpass Hell.

Le volcanisme est ici bien présent avec des fumerolles à foisons, des croûtes colorées et peinturlurées sur lesquelles il est bien évidemment interdit de s’aventurer, sauf à vouloir mourir ébouillanté ! Toute la zone n’était malheureusement pas accessible, en lien avec la réfaction / protection de la zone.

Après avoir déambulé sur les belles promenades aménagées dans la zone, on fait demi-tour pour reprendre le chemin d’accès me ramenant à Kings Creek. 5.2 miles aller/retour, une belle balade donc et une dénivelée somme toute raisonnable. De quoi prendre goût au Lassen NP !

La route 89 continue ensuite, dépassant quelques autres jolis coins que j’aurais aimé visiter, comme les Kings Creek Falls, passant ensuite le Summit Lake, puis la Devastated Area et rejoignant enfin le Chaos Crags, avec ses grands champs de roches. Au bout de la route : le Manzanita Lake.

La journée s’achève ici, avec une petite balade en bord de lac, pour attraper les dernières vues de ce parc volcanique qui a beaucoup d’arguments et offre de superbes paysages montagnards à qui voudrait bien prendre le temps de s’y attarder.

Si c’était à refaire… je me lèverais plus tôt ! Voire je passerais deux journées complètes sur place car certaines ascensions de sommets doivent être superbes et j’ai aussi fait l’impasse sur la seconde partie du parc, à l’est, avec Cinder Cone et Butte Lake. Une prochaine fois, quand je continuerai l’exploration des Cascades et de la Sierra…

Je quitte les montagnes et m’éloigne vers l’extrême nord de la Californie. Bieber, Alturas, Cedarville, me voici à Lake City, aux portes de l’est désertique de l’Oregon. Les buttes volcaniques s’effacent au loin, une jolie petite maison m’attend pour la soirée, nichée dans la nature.

Les cartes de ces deux premières journées :