Savoie – journée de transition vers la Basse Maurienne

Journée de transition. Il en fallait bien une puisque j’avais donc choisi de passer une partie de mes vacances dans la Haute Maurienne et l’autre dans la partie basse de la vallée, non loin de la Toussuire. Je vous le disais au sujet de la Maison Penchée de Modane, ce voyage était aussi un petit pèlerinage sur les traces de vacances familiales et j’ai le souvenir d’un été fantastique à la Toussuire, avec vue sur les aiguilles d’Arves… il fallait donc que j’y retourne !

Me voici donc en transit entre Lanslevillard et Albiez-Montrond où je vais passer la fin de mon séjour, avec finalement assez peu de choses à faire, si ce n’est les courses et… trouver des lieux de baignade ! Avant tout cela, je remonte rapidement au Col du Mont-Cenis pour faire mes photos de la Citroën C3, l’occasion de m’émerveiller une fois encore de la beauté de cet endroit.

La première escale baignade est un petit lac au pied de la montagne, dans la basse vallée. Seul inconvénient, il y a un peu de bruit venant de l’autoroute proche mais pour le reste, c’est parfait : eau claire et fraîche, température frôlant les 30°c dans l’air, un régal et une bonne ambiance familiale, idéale pour le pique-nique de mi-journée.

Pour la suite, je choisir de monter jusque Albiez par la petite route de traverse. Ce n’était en soi pas une mauvaise idée mais les paysages n’étaient pas tout à fait aussi grandioses que je le pensais, grandement masqués par la forêt foisonnante.

J’arrive enfin à Albiez-Montrond où je m’installe dans un AirBnb donnant sur les aiguilles d’Arves. Je pars pour une petite balade conseillée par notre hôte et quelle bonne idée ! La lumière décroît doucement, illuminant à merveille les aiguilles et leur cirque.

Dernière escale : le lac du Mollard, sur les hauteurs d’Albiez le Vieux… Ce plan d’eau qui sert l’hiver de réserve pour les canons à neige est l’été un endroit fantastique pour se baigner peu avant la disparition du soleil et ce sera d’ailleurs l’escale de tous les soirs jusqu’au départ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *