En balade à Barbizon

Cela faisait fort longtemps que je ne m’étais pas “baladé” en île de France, bien trop longtemps.  La faute à un emploi du temps bien chargé, la faute aussi à cette saloperie d’hiver et aussi à la prise d’un nouveau rythme de travail, pas forcément compatible au premier abord avec la récupération de voitures permettant justement d’aller se balader !

Le dernier tournage a permis de profiter gentiment d’un monstre pour aller découvrir un joli havre de paix en bordure de forêt de Fontainebleau : Barbizon. Célèbre pour les peintres qu’elle a accueillis fort nombreux il y a déjà longtemps, la ville s’étend autour d’une artère centrale tout ce qu’il y a de plus bucolique. Vieilles pierres, petite église et façades placardées de “untel a vécu ici blabla”, c’est cosy et on apprécie la promenade en dépit du froid ! Quelques jolis moteurs se prélassent aussi au soleil, Corvette, Dino, GT-R bien évidemment et vieux cab’ Mercedes… Sympathique, décidément, cette petite ville.

On s’enfonce ensuite dans la forêt. Il règne ici un calme ravissant après deux journées passées au milieu de rugissants moteurs ! Ce silence n’est troublé que par quelques feuilles tombant encore des arbres ou bien le rire d’un gosse au loin, on ne sait trop où. La balade d’une bonne heure au milieu des arbres et pierres, sous une lumière d’or, permet de bien comprendre pourquoi Barbizon était tant aimé des peintres. Au même titre que les grecs ou les romains, ceux-ci ont le chic pour dénicher les petits coins de Paradis.

On reviendra.