Idaho – randonnée des Bench Lakes dans le Sawtooth NRA

Au petit matin de cette nouvelle journée à proximité du Sawtooth NRA, il fait un froid de canard en Idaho. Nous sommes certes en altitude mais c’est surtout qu’il a fait un temps de cochon les jours précédent et que la nuit a été totalement claire, précipitant les températures vers un bon zéro degrés centigrades. Qu’importe, la randonnée, ça réchauffe et c’est bien pour ça que je suis revenu sur place !

M’étant déjà arrêté sur la route, je résiste à l’envie de refaire quelques photos et même de m’arrêter pour une petite randonnée au Titus Lake (frustration !) pour filer directement vers le point de départ du parcours sélectionné pour la journée : le Redfish Lake. Comme je le disais, il s’agit du coin le plus connu du Sawtooth NRA et il y a de quoi tant ce lac est superbe, tout comme ses alentours, à commencer par le petit lac qui le précède, le… Little Redfish Lake !

Le sentier que j’arpente démarre au point central de randonnée, un parking bien aménagé à quelques encablures du lac. On serpente d’abord dans une forêt clairsemée et ensoleillée avant de grimper doucement mais sûrement sur l’une des crêtes qui domine le Redfish Lake. Les quelques vues dégagées entre les grands pins qui la peuplent permettent d’admirer le Sawtooth NRA dans toute sa splendeur, mais aussi le lac et quelques-uns des sommets environnants.

On redescend ensuite dans une petite cuvette où un panneau nous indique que l’on pénètre en zone wilderness. On enregistre bien évidemment son petit nom et ses activités sur les registres (quelle belle idée que cela…) et on grimpe encore et encore ! Direction les Bench Lakes, que l’on rejoint somme toute assez rapidement.

Ils sont dominés par de beaux sommets, notamment le Mt Heyburn et le Braxton Peak ! Superbe vue, superbe lieu pour déjeuner et se ressourcer avant de songer à redescendre. La randonnée était somme toute assez “courte” mais c’était le bon format pour une journée incluant tout de même pas loin de 7 heures de route !

Toujours pas de saumons dans la Salmon River au niveau de Stanley, où je reprends un café dans ma petite cahute préférée… Le soleil brille et la route 21 qui remonte vers le nord avant de filer plein ouest me tend les bras. Cette route est superbe, tout le temps. Chaque mile parcouru est un régal pour les yeux et pour le conducteur !

Il n’y a pas tant d’arrêts possibles que ça mais il y en a qui vaut le détour : les Bonneville Hot Springs ! Un petit parking, un droit d’entrée de quelques dollars et une courte marche en forêt et on arrive à une belle rivière bordée d’une superbe source chaude avec son petit sauna / baignoire artisanal en sus pour l’hiver. Sacrée baignade en tout cas, avec de beaux bassins bien aménagés, dont certains très chauds !

Il ne restait alors plus qu’à continuer mon (long) chemin vers l’Oregon et Prairie City (super nuit chez Michelle), en prenant à droite l’encore plus remarquable route 17 passant par Grimes Pass. Là-aussi, l’une des plus belles routes arpentées aux USA pendant ce voyage ! Décidément, l’Idaho a beaucoup d’arguments pour lui. Serait-ce mon état préféré ? Peut-être bien car au contraire de l’Utah, il n’y a pas de mormons ici… et on peut donc se siroter une petite bière sans souci. Et ça compte.

La carte de cette journée de randonnée dans le Sawtooth NRA :