Californie – roadtrip de phare en fort le long de la Mendocino Coast

Pour les derniers jours de ce voyage, j’ai prévu de descendre doucement le long de la route 1 qui longe le Pacifique. J’éviterai San Francisco, j’imagine que j’aurai l’occasion de revenir visiter ce coin des USA une autre fois. Alors je flâne, je me promène le long de la côte du comté de Mendocino.

Il y a dans cette région de très nombreux parcs d’état californiens. Aucun n’est vraiment gigantesque mais chacun constitue un lieu de protection, qu’il soit géologique, naturel ou historique ; voire les trois à la fois ! Je ne m’étais pas renseigné outre mesure sur la zone à dire vrai, c’est finalement la somme de prospectus disposés dans ma chambre à Fort Bragg qui m’a aidé à finir de préparer le voyage, à la volée.

Choisir, choisir, c’est bien ce qu’il a fallu faire car il y a en réalité foule dans la région et même si je n’ai pas tant de route que ça jusqu’à la banlieue de San Francisco, il va bien falloir “avancer” malgré tout. Je prends toutefois le temps le matin d’aller faire un tour dans le plus joli coffee shop de Fort Bragg. Ambiance détendue, très californienne du nord. Pas loin, il y a la “Glass Beach”, une drôle de plage où les courants amènent beaucoup de billes de verre de toutes les couleurs. C’est… je ne sais pas, bizarre.

Un tout petit peu plus au sud, il y a une autre étape très agréable : le Point Cabrillo. On y trouve un des plus anciens phares de la côte Ouest, avec une lentille de Fresnel de toute beauté, encore en opération ! Le phare a bien sûr été automatisé et tous les bâtiments qui servaient au gardien et à la ferme allant avec ont été partiellement reconvertis.

La visite, guidée, est un peu longue mais très instructive et gérée par des bénévoles passionnés. C’est franchement très intéressant de passer un peu de temps avec ces guides aux profils très variés qui font vivre le lieu et l’entretiennent avec passion ! Le récit du démontage, remontage et nettoyage de la Fresnel est à ce titre incroyable.

L’étape suivante, bien plus au sud de la côte de Mendocino, est encore un phare ! Il s’agit là du phare de Point Arena. Ce dernier n’est pas un parc d’état mais une institution privée qui maintient le phare et sa côte environnante. Le petit musée qui va avec le grand phare abrite l’ancienne lentille de Fresnel, l’une des plus grandes qui soient !

Là-aussi, la lecture de l’histoire du phare est passionnante, avec par ailleurs sa résistance au fameux tremblement de terre californien ou encore l’automatisation progressive du phare jusqu’à son état actuel, avec une toute petite lentille / lumière au sommet, dans la grande salle désormais très vide que l’on découvre au sommet.

La dernière étape n’était pas vraiment prévue, c’est juste qu’on a finalement mieux avancé que prévu sur la route. Le Fort Ross avait l’air intéressant sur les sites et prospectus compulsés mais je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre pour autant.

Le fait est que le lieu est doublement intéressant ! Déjà, il y a une très belle forêt d’eucalyptus et de cyprès. Ensuite, les bâtiments du fort, datant de l’époque du commerce de la fourrure, sont splendides ! Enfin, ils témoignent de la présence russe et orthodoxe sur les lieux, en compagnie de populations autochtones de l’Alaska.

La petite chapelle en bois de séquoia est une merveille, tout comme l’état de restauration des bâtiments, même si certaines scénographies sont sacrément factices. Pas de doute si vous avez un peu de temps devant vous : c’est une jolie balade et un lieu vraiment intéressant !

Je reprends la route 1, filant toujours plus au sud. Le GPS veut à tout prix me faire couper au plus court vers San Rafael mais je compte bien profiter au maximum de cette lumière si particulière sur l’Océan Pacifique. Je reste donc sur la 1 jusqu’à Point Reyes Station, m’arrêtant ici et là pour immortaliser les lieux. La lumière est si douce en fin de journée, avec toutes ces menues maisons et appontements au ras des flots.

Quelle belle journée de route, que de belles découvertes également même si elles semblent bien “simples” au regard des paysages incroyables croisés pendant tout ce nouveau roadtrip aux USA… Il n’empêche, quand j’arrive le soir à San Rafael, je suis bien content d’avoir découvert cette nouvelle facette de ce grand pays.

La carte de cette journée de roadtrip sur la côte de Mendocino :