Crète – journée de transition de Sougia à Anopoli

Le second tiers du voyage étant désormais écoulé, j’ai du me résoudre à quitter la belle région de Sougia pour aborder un nouveau coin de la Crète, un tout petit peu plus à l’est mais toujours dans cette moitié ouest qui est l’objet de ce premier voyage. J’avais pour ce faire deux options : prendre un bateau bien rare en cette saison entre Sougia et Skafia, ou bien faire le tour des Montagnes Blanches par le nord et La Canée, avant de rejoindre Anopoli par la grand route qui traverse l’île du nord au sud.

Je prends la route d’abord en direction du plateau d’Omalos, repassant devant les gorges d’Agia Irini et apercevant au loin le départ de la randonnée de Samaria, avec le Gingilos dominant le plateau verdoyant et montagnard. La route, découverte en bus uniquement, offre quelques jolis arrêts avant l’accès au plateau et autant de superbes panoramas sur l’arrière-pays de Hania au nord et sur la grande vallée de Sougia au sud.

De l’autre côté du plateau, une superbe route de montagne descend progressivement vers la côte. Le paysage est incroyable, tellement étendu, permettant d’embrasser d’un coup d’un seul la variété des reliefs et paysages de l’île. Cette route, j’aimerais tellement la parcourir en moto ou avec une auto plus plaisante que la boîte à chaussures louée pour le voyage… elle est incroyable !

On rejoint au cours de cette descente le joli village perché de Lakkoi, l’occasion d’une petite halte photos et détente des jambes, pour admirer le paysage et se dire que ce nouveau coin de Crète offre encore un autre visage et caractère. Ce constat perdure en descendant vers Fournes où on peut alors choisir la voie courte ou la voie longue !

La voie courte consiste à rejoindre Hania directement mais pour ma part, j’avais bien envie de voir les jolies routes et les villages de Meskla, Zourva et Therissos. Le premier est un joli village au bout d’une vallée luxuriante peuplée de milliers de fruitiers. Le second est un nid d’aigle offrant des panoramas incroyables sur les environs. Le dernier enfin bénéficie d’un horizon montagnard de toute beauté. La route n’est pas bien large et un peu longue mais quel régal avant de rejoindre les faubourgs de La Canée.

Après avoir retrouvé la propriétaire du logement que nous quittions pour lui rendre les clés et récupérer de bons produits de son père, direction une petite escale baignade sur la péninsule d’Akrotiri. Son nom ? Seitan Limani. Les eaux sont superbes, la crique tout autant et les rochers qui l’entourent sont spectaculaires. Alors forcément, il y a du monde et je n’y resterais pas une journée complète au milieu de la foule mais pour une trempette, c’était nickel.

Il est maintenant temps de filer plein sud, en direction de Skafia. La route de Vryses à Chora Skafion (l’autre nom de Skafia) est une nouvelle merveille après celle arpentée le matin même entre Sougia et Hania ! La montée côté nord est un régal de conduite et de paysages et la descente au sud est encore meilleure, avec pour finir une fantastique descente le long des gorges d’Imbros et une plongée finale dans la mer à vous couper le souffle.

Après avoir traversé Skafia, je monte rapidement à Anopoli et de nouveau, quelle route, mais alors quelle route ! Sur le chemin, je repère une petite crique abritant un petit hôtel tout mignon et une jolie plage… voilà qui sera parfait pour la baignade du soir avant d’aller faire les courses et remonter profiter du calme de la montagne à Anopoli.

Ce nouveau bout de Crète s’annonce bien prometteur en terme de dénivelés et de nouveaux paysages, un rien plus brûlés, arides et agressifs que ceux traversés jusqu’à présent…

Où dormir à côté de Skafia et Anopoli ?

Plutôt que de résider directement dans le village portuaire de Skafia, j’ai choisi de partir un peu plus loin dans les montagnes, sur la route menant à Aradena. Sur le chemin, Anopoli, un joli petit village où il fait bon vivre, avec de belles vues sur les montagnes, de l’air frais et une route incroyable pour y accéder. A l’entrée du village : les appartements Madares, une adresse sympathique, bien équipée et calme.

La carte de cette journée de roadtrip :

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.