Sicile – Retour à Enna Pergusa et découverte de la région centrale

Jour suivant et le programme s’annonce chargé : direction Enna et Pergusa puis Piazza Armerina et la Villa Romana di Casale pour finir le soir à Agrigento, histoire de dormir un peu. Et toi, voyageur qui vient lire ces modestes lignes (oui je suis en état d’ébriété alors que j’écris ces lignes), sache qu’il ne faut pas prendre l’autoroute et qu’il faut donc faire comme moi : prendre la nationale S192 qui longe ladite autoroute ! Déjà cela te permettra de voir toutes les prostituées originaires d’Afrique noire déposées sur la route en attente des nombreux routiers (bonjour, le monde est glauque…) mais surtout, cela te permettra de voir des paysages sublimes, ceux qui justement m’avaient marqués lors de ma première venue en Sicile en 2003.

Et puis finalement, l’arrivée sur Enna, ce fabuleux piton rocheux dressé au centre de la Sicile. Souvenirs, souvenirs de cette visite effectuée tambour battant de nuit en roulant à fond dans les ruelles dignes de courses poursuites cinématographiques ! J’ai eu un peu plus de temps cette fois-ci pour profiter d’Enna, de sa tour de veille, de son château médiéval, de ses ruelles parcourues tant bien que mal avec la Grande Punto et surtout du paysage environnant. Splendide. J’aurais bien passé un peu plus de temps sur place mais la route m’appelait déjà. Sans même parler du petit tour du circuit d’Enna Pergusa, oh putain la dose de souvenirs…

enna_2

enna_5

La suite, c’était la découverte de toutes ces villes du centre la Sicile avec un coup de cœur tout particulier pour Piazza Armerina et la Villa Romana di Casale, juste à côté. Deux escales indispensables si l’on visite le cœur de l’île.

piazza_armerina_10

Et puis surtout on comprend pourquoi Casale est inscrite au patrimoine de l’Unesco…

Direction Agrigento… où de belles surprises m’attendaient, vraiment belles.

Tags de cet article
, ,