Positano – perle amalfitaine

C’est ennuyeux. Je crois que je commence cette série d’articles par ma ville préférée, si tant est que j’en aie une sur cette côte bénie ! Positano, traversée en trombe il y a deux ans, m’a régalé les yeux. Oh, il ne faut pas trop creuser non plus car le centre ville est constitué à 90% de boutiques à touristes sans âme (les boutiques, pas les touristes)… mais l’emballage est un crève-cœur. Jugez plutôt.

italia_positano_decembre_4

Voilà une vue qui laissera des souvenirs à tout un chacun ayant la chance de la contempler. Pour découvrir la ville en tout cas, j’ai opté pour l’option “compliqué”, ou physique, c’est selon. S’il existe bien évidemment un parking en bas, j’ai préféré (bon, d’accord, j’ai pris la première place que j’ai vu) cheminer à travers escaliers et ruelles pentues jusqu’à la plage. C’est l’occasion de se faire un peu les mollets mais c’est aussi une opportunité de voir quelques belles bâtisses dont on forcerait bien la porte pour voir ce sur quoi elles donnent, ne serait-ce que pour repérer la maison à louer lors d’une prochaine venue.

Cette descente permet également de surplomber la ville et d’observer sa configuration, ce que ne peuvent faire les feignasses se garant dans le centre ! L’église, caractéristique de la région, trône en bonne place au ras des flots. La progression de la ville s’est ensuite faite le long des flancs de montagne, l’un comme l’autre bien exposés face à la mer. Il n’en reste pas moins que les portions les plus renfoncées dans la montagne ne doivent pas souvent voir le soleil, accumulation des bâtiments oblige.

italia_positano_decembre_17

Enfin, arrivés tout en bas, le sable noir craquant sous les pieds et la mer tonnant contre la jetée, on s’éloigne un peu pour mieux se retourner tandis que le soleil s’obstine à briller et chauffer. La côte Amalfitaine un 26 décembre, c’est somme toute bien agréable et ce n’est pas sans me faire penser aux Cinque Terre explorées un an tout pile avant cet énième voyage en Italie.

italia_positano_decembre_32

italia_positano_decembre_26