Italie du Nord – Le delta du Pô et la fabuleuse Ravenna

Je vais prendre la  journée à rebours pour cet article, commençant là où j’ai terminé une balade magnifique sur le flanc est de l’Italie du Nord, à quelques pas seulement de la sérénissime Venise, objet de tentation et de pensées alors que je déroulais les kilomètres dans le delta du Pô. Le fleuve trouve en effet la mer entre Venise et Ravenne, offrant un paysage nettement plus naturel et bucolique que pendant les centaines de kilomètres parcourus dans le cœur de l’Italie. On le sent un peu soulagé de trouver enfin des eaux libres et un paysage qui ressemble à autre chose qu’à un enchaînement de grandes villes et de plaines sans âme.

On découvre au milieu de ces paysages deux jolis petits coins qu’il faut traverser, le temps d’une balade : Comacchio, capitale du delta ; Pomposa, splendide abbaye toujours miraculeusement sauvée des eaux. L’abbaye, dont l’entrée est un peu chère, présente une collection permanente riche de ruines retrouvées sur site mais c’est à l’intérieur de la chapelle que l’œil prend une terrible claque. Le sol recouvert de mosaïque et interdit de photographie est une merveille, tout comme les fresques recouvrant la nef et les pans de mur. Exceptionnelle.

Comacchio se distingue quant à elle au travers de son symbole et de ses canaux qui la parcourent. Ces derniers font d’elle une sorte de petite (encore une !) Venise sur le Pô tandis que le premier les chevauche, cinq d’un coup ! Ce pont est une sorte de dédale dans lequel on se trompe bien facilement d’escalier. Qu’importe, tous les chemins mènent au centre de la ville et à ses jolis petits canaux et tours. Balade agréable sous un soleil d’hiver.

Enfin, Ravenna… Que puis-je dire sur cette ville si ce n’est qu’elle est un amoncellement de jolies ruelles et places où il fait bon prendre un verre au soleil ? Mais surtout, que puis-je dire à part de vous conseiller sur un autre amoncellement, celui des sites historiques présentant des mosaïques plus belles les unes que les autres !? Je n’ai plus en mémoire les noms des principaux sites, il faut simplement savoir qu’il existe un ticket combiné qui permet de visiter ces principaux sites pour un prix raisonnable. Nul besoin ensuite d’aller visiter tous les autres sites même si quelques autres, gratuits, valent clairement le détour. Des photos seront plus parlantes je crois, je me souviens simplement d’être resté bouche bée de manière assez redondante pendant la visite de cette ville.

Vous l’aurez compris, cette ville était une merveilleuse surprise et le Delta du Pô a lui aussi apporté son lot de beaux paysages, doublés d’un splendide coucher de soleil sur la route bordée d’arbres. Ne manquez pas ce coin d’Italie.

Tags de cet article