Java – le temple de Prambanan

A quelques kilomètres de Yogyakarta se trouve le temple hindou le plus important de l’Asie du Sud-Est : Prambanan. Cet ensemble de temples aussi appelé Candi Lara Jonggrang se compose de quelques 240 temples et date du IXème siècle. Ce monument incontournable de Java est très facilement accessible en bus local depuis le centre-ville de Yogyakarta. Nul besoin de payer un taxi ou une excursion, le déplacement se fait sans aucun problème et pour un montant symbolique. Ce sera ainsi l’occasion pour vous de voir les faubourgs de la ville, d’apercevoir le Merapi ou encore de sympathiser avec les écoliers et écolières présents en nombre et curieux au possible. Au point de récupérer quelques abonnés sur Instagram ! Fascinant et tellement plus plaisant qu’un transport privé. Une fois arrivé à la station de bus, n’hésitez pas à marcher ! Les becaks sont bien évidemment là mais la distance entre la station et l’entrée de Prambanan est loin d’être gigantesque. A vous de voir mais si vous avez un peu de temps, la solution des transports en commun est vraiment intéressante.

Arrivé au temple, on paye le ticket d’entrée et on découvre très vite le principal ensemble de temples évoqué ci-dessus. D’autres temples sont effectivement disséminés sur le site mais l’essentiel se joue ici. Ce groupe de temples en met littéralement plein la vue ! Des restes de temples mineurs s’étalent autour de la zone centrale, une grande plateforme de cent mètres de côté. On accède à cette dernière par des escaliers, notant en passant les différents travaux en cours : fouilles, nettoyage, reconstruction, etc. Ces temples sont classés Unesco et bénéficient donc d’un certain soin.

voyage-indonesie-yogyakarta-79

voyage-indonesie-yogyakarta-80 voyage-indonesie-yogyakarta-83 voyage-indonesie-yogyakarta-88 voyage-indonesie-yogyakarta-89

La plateforme abrite 6 temples, le plus grand faisant quelques 30 mètres de côté ! Gigantesque et impressionnant vous dis-je. Le site n’était pas totalement ouvert lors de ma visite puisque les temples avaient été recouverts de cendres lors de l’éruption du mont Kelud deux mois auparavant. Les cendres, épaisses de plus de 10 cm, ont du être nettoyées jusque dans les moindres recoins du fait de leur caractère corrosif pour ces pierres antiques ! On déambule donc d’un temple à l’autre, en essayant de fermer la bouche devant le gigantisme de ces merveilles shivaïtes.

voyage-indonesie-yogyakarta-92

voyage-indonesie-yogyakarta-91 voyage-indonesie-yogyakarta-102 voyage-indonesie-yogyakarta-101 voyage-indonesie-yogyakarta-105

voyage-indonesie-yogyakarta-97

voyage-indonesie-yogyakarta-95

On continue la balade vers les autres groupes de temples, tous plus ou moins fermés pour les mêmes raisons d’entretien et de nettoyage. Certains ont l’air particulièrement beaux, notamment Candi Sewu, le dernier. Tant pis, ce sera éventuellement pour une prochaine fois !

Ultime bout de balade, un peu sauvage puisque les pieds commençaient quelque peu à chauffer : faire le tour des temples en allant à l’ouest, du côté des hôtels et spectacles tous placés au bord de la rivière Kali Opak qui coule sur le site. La balade est un peu longue mais offre un point de vue quelque peu différent sur les temples et mérite donc d’être faite avant de revenir vers l’entrée du site et partir. Il paraît qu’il faut venir soit pour le lever, soit pour le coucher du soleil, pour bénéficier d’une lumière incroyable. Le premier n’était pas réalisable car me lever à 4h en vacances ne fait pas partie de mes plans et pour le second, mes pieds et mon envie d’une bière bien fraîche ont gagné ! Ce sera aussi pour une prochaine fois !

voyage-indonesie-yogyakarta-113

voyage-indonesie-yogyakarta-117

voyage-indonesie-yogyakarta-118

Vous l’aurez compris : Prambanan est un incontournable de l’Indonésie et de Java. Son classement à l’Unesco apparaît plus que justifié et le site est agréable à visiter, définitivement bluffant à voir au moins une fois dans sa vie ! J’en profite également pour vous dire d’ouvrir les yeux si vous arrivez par la voie des airs à Yogyakarta : il y a de fortes chances que vous survoliez comme moi le site pendant la phase d’atterrissage et ça vaut le coup d’œil.

Tags de cet article
, , , ,