Cyclades – tour de Folégandros en bateau et escale à Katergo

Après le tour de Milos, magnifique, j’avoue avoir hésité à faire celui de Folégandros. Il faut dire que la météo n’était pas très engageante et j’étais un peu dubitatif sur les paysages et falaises à observer. Les organisateurs de Diaplous Travel nous ont conseillé d’attendre notre avant-dernier jour sur l’île pour une simple et bonne raison (ils sont honnêtes, vous l’aurez compris) : attendre et espérer que le vent tombe ! Bingo. Le jour venu, pas une once de vent et par conséquent : le tour de l’île complet. Car oui, pour peu que le vent souffle, vous n’aurez droit qu’à une seule face de l’île et croyez-moi, ce serait dommage.

Rendez-vous à Karavostatis le matin. Le bateau se remplit peu à peu (y compris d’un photographe sympathique – vous verrez les trois dernières photos de l’article !) et on part vite en remontant la côte Nord. Les premières falaises du sud sont d’ores et déjà impressionnantes et me laissent en réalité la bouche grande ouverte. On approche de Chora et de la baie de Plaka en passant d’abord devant la grotte de Chryssospilia. Interdite d’accès, cette grotte abrite des peintures et graffitis datant de 2000 ans et on y trouva même des squelettes.

On arrive ensuite dans la baie de Chora, au pied de sa falaise dantesque. Le soleil donne pile sur nous et prendre la photo de l’ensemble relève de la gageure mais je m’acharne un peu. Il est ensuite temps d’une première baignade, dans la crique de St. Nikolaos, juste avant le cap Misotrouli.

vacances-grece-cyclades-folegandros-173 vacances-grece-cyclades-folegandros-174

Baignade terminée. On remonte encore et encore vers le Nord, dépassant quelques plages et criques sympathiques : Vorina d’abord, Serfiotiko ensuite. On arrive enfin à St. Georgios, la plage que je n’étais pas descendu voir à cause du vent ! Le coin est paisible et il y a même de la place pour pas mal de monde. A noter pour une prochaine fois…

Fin de l’escale, on contourne la pointe Nord de l’île et ses deux criques difficiles d’accès, Dentro et Ambeli, le phare de Livadaki se montrant bien vite à l’horizon. De quoi se réjouir !

vacances-grece-cyclades-folegandros-185

On continue, toujours plus au Sud désormais, pour rejoindre un coin connu, Angali et ses deux criques, Galifos et St. Nikolaos. On y reste un bon petit moment, avec toujours la même répartition sur la plage : près de l’église, les habillés. Près de la falaise, les tous nus. Drôle. Mais on s’est tellement habitués !

On reprend la route, toujours cap au Sud. Il n’y a rien à voir ici, si ce n’est la démesure des falaises de cette partie de l’île, encore plus grandes et abruptes que celle du Nord. Incroyables.

vacances-grece-cyclades-folegandros-195

Dernier point d’arrêt avant de rejoindre le port : Katergo. Cette plage, accessible assez facilement à pied et également en bateau depuis Karavostasis, est un régal avec son grand rocher qui lui fait face et sa belle étendue. Côté sud ? Les gens sans vêtements. Côté nord ? Les habillés ! Là-aussi la séparation se fait tranquillement et on s’en rendra compte le lendemain en revenant y passer la journée entière. C’est bien simple : nous étions 6 ou 8 sur l’étendue de la plage. Tran-quilles.

vacances-grece-cyclades-folegandros-200

Voilà, je vous remets quelques images supplémentaires, non pas de la balade en bateau qui s’est achevée là, mais du lendemain, avec la traversée de quelques beaux paysages peuplés de vieilles bicoques où les exilés politiques étaient cantonnés fut un temps. Ah, et puis en parlant du gros rocher, on peut en sauter, justement ! Attention à ne pas se faire mal, cela va de soi.

vacances-grece-cyclades-folegandros-225

Katergo alors ? J’aurais pu y revenir tous les jours ! Petite balade en scooter jusqu’au parking de Livadi, balade à pieds jusqu’à la plage, bronzette dans le plus simple appareil (mettre de la crème, hein), farniente et lecture, retour à Chora pour boire un verre en fin de journée. Et de nouveau, recommencer.

Tags de cet article
, , , ,