Cyclades – randonner jusqu’à Livadaki à Folégandros

Autre journée. Le vent cette fois-ci souffle au Nord, il faut dire qu’il a tendance à aimer tourner d’un côté à l’autre, orientant avec lui la vie des navires et des habitants de l’île, bien obligés de se reporter ou de naviguer du côté protégé. Ce matin là, on se rend jusque Ano Meria, le village le plus à l’ouest qui s’étend sur plusieurs centaines de mètres et autant de fermes et maisons isolées. Le coin, situé sur la crête centrale de l’île, prend le vent toute l’année ! J’avais prévu d’aller me baigner du côté d’Aghios Georgios mais je renonce. Direction une autre crique, située sur la “bonne” côte du jour.

Le but de cette belle descente (et remontée !) se nomme Livadaki. Cette crique inaccessible autrement qu’à pieds ou en bateau est paraît-il un petit coin de paradis mais vous le savez déjà puisque vous avez vu la photo en tête de cet article ! On commence la descente, le vent dans le dos, jusqu’à ce qu’on contourne un premier éperon et qu’on lui échappe, enfin ! Le soleil brûle alors agréablement en cette fin du mois de septembre et on sillonne les vieux chemins avant d’apercevoir enfin le phare et la crique, de loin, de très loin.

vacances-grece-cyclades-folegandros-102

La descente continue pour finalement rejoindre le bord de mer. On surplombe alors la mer d’un bleu magnifique et le crique n’est plus très loin. La descente n’était pas vraiment ardue mais il nous tarde d’arriver, quand bien même l’eau sera sûrement fraîche après avoir été si fortement battue par le vent du Sud ! Quand bien même, une eau cristalline et déserte, ça ne se refuse pas.

vacances-grece-cyclades-folegandros-112

La crique, enfin. Des gens tous nus, aussi. Un couple de personnes autour de 50/60 ans, nus. Un couple de jeunes, habillés. Chacun de part et d’autre de la falaise ! Quant à nous, on se met au milieu. On hésite. A quoi bon ! Allez hop. Eau fraîche comme escompté, avec maillot ça aurait été pareil alors bon. Il fait en tout cas bon traînailler là quelques temps, à se dorer au soleil, sans personne autour. Livadaki est assurément le coin que je préfère à Folégandros, dommage seulement qu’il ne soit pas un peu plus facile d’accès. Y serait-on aussi tranquilles le cas échéant ? J’en doute.

vacances-grece-cyclades-folegandros-113

La randonnée continue ensuite vers le phare, pour remonter vers Ano Meria. On n’a jamais trouvé la fameuse bifurcation vers Ano Meria… Alors demi-tour et remontée vers le scooter et ses gardiens, les ânes du coin.

vacances-grece-cyclades-folegandros-120

Belle randonnée, Livadaki ? Assurément. A faire absolument lors d’une visite à Folégandros, pour peu que le vent soit bien orienté bien sûr.