Écosse – à la découverte du nord de l’île de Skye

Après la première journée passée dans l’ouest de Skye (et un bout de la troisième journée – gâchée par la météo), il est temps de partir au nord, sur la péninsule de Trotternish ! C’est ici que se concentrent de nombreux grands noms de l’île de Skye, que l’on peut donc découvrir en faisant le tour de Trotternish sur une belle et dense journée.

Au départ de Staffin de bon matin, je suis d’abord parti au sud. La météo était plutôt charmante, c’était le bon moment pour voir LE point majeur de Skye : le Old Man of Storr. Avant d’y arriver toutefois, petite étape au sommet d’une cascade pas banale puisque se jetant directement dans la mer. Attention au vent sur place, ça décoiffe fort !

Un peu plus loin sur la route, le Old Man of Storr se dévoile. Vu de loin, il ne semble pas si impressionnant ou particulièrement grand. D’ailleurs, il ne l’est toujours pas quand on arrive au parking en bord de route et qu’on entame l’ascension vers le massif granitique imposant qui surplombe ce vieux caillou dressé dans le ciel de Skye. La vue sur les environs devient rapidement splendide, la partie basse de Skye étant à ce moment sous un bel orage ! En fait, à Skye, sur ce genre de journées, il faut composer son agenda au fil des nuées et des vents !

roadtrip-uk-ecosse-skye-island-north-11

Le dénivelé avalé, au sommet d’un chemin très pratiqué et praticable – bon, évitez les Stan Smith hein, j’en ai vu un paquet, respectez vos chevilles – le Old Man of Storr commence à donner dans la démesure. Pour en prendre la mesure, il faut en réalité s’en éloigner de nouveau, plein nord, en direction d’une excroissance de la pente qui offre un point de vue sensationnel sur les lieux. Aller à Old Man of Storr sans aller au moins à cette plateforme revient à n’en avoir rien vu.

roadtrip-uk-ecosse-skye-island-north-17

Il y a ici d’autres randonnées qui permettent d’ailleurs de rejoindre le célèbre point suivant : le Quiraing. Ce sera pour une autre fois, le planning m’obligeant à faire de courtes balades et randonnées d’une heure ou deux à chaque point. Redescente, par conséquent, suivie d’un contournement par le sud et une montée sur la plateforme. On découvre le Old Man of Storr d’une autre manière, sous une averse terrible de grêle précédée d’un franc soleil sur les aiguilles environnantes. L’Écosse.

Passons maintenant la baie de Staffin pour rejoindre la route d’accès au Quiraing. Là-aussi, il y a plusieurs approches et parcours possibles. On peut soit partir du bas, soit partir du haut de la falaise pour ensuite réaliser un aller/retour ou une boucle ! Pour ma part, j’ai choisi d’aller au parking sommital et de faire un aller/retour jusqu’à l’aiguille du Quiraing. Cette première portion, à flanc de pente, est splendide de bout en bout, donnant sur les différents blocs de l’ensemble du Quiraing, d’un côté comme de l’autre.

roadtrip-uk-ecosse-skye-island-north-91

roadtrip-uk-ecosse-skye-island-north-56

Arrivé au pied de la “prison”, deux possibilités : le chemin faisant la boucle par la “table” est tout droit, le chemin montant à l’aiguille et dans l’ensemble rocailleux est à gauche, abrupt et quelque peu dangereux. Bifurcation à gauche pour ce qui me concerne ! Je ferai ensuite demi-tour pour rentrer au parking, un peu frustré de ne pas avoir vu la table. Il faut croire que je reviendrai.

La vue là-haut est incroyable. La progression en revanche est un peu ardue, les terrains étant trempés et les chemins bien étroits ! Attention donc à ne pas chuter, on est bien seul là-haut.

Les visites et petites randonnées successives à Old Man of Storr et au Quiraing ont en tout cas confirmé à quel point Skye a une belle capacité à décrocher la mâchoire ! Sa réputation est largement méritée et ces randonnées, certes très fréquentées au regard de celles parcourues dans les “vraies” Highlands, sont encore vivables en basse saison (je suis parti début mai – je pense qu’il faut oublier Skye en août – au delà des midges).

Direction le nord désormais, toujours plus au nord ! Il y a à la pointe nord ouest de Trotternish un château qui trône sur une falaise, face à la mer. Il s’agit du château de Duntulm, plutôt de ses ruines. Cela vaut le coup de s’y arrêter rapidement pour admirer la vue !

roadtrip-uk-ecosse-skye-island-north-99

La route continue ensuite vers le sud, vers Uig. Elle sillonne les hauts plateaux du nord-ouest de la péninsule, montrant des étendues infinies de champs, parsemés ici ou là de quelques maisons et beaucoup plus de moutons. Le mot qui vient à l’esprit est très simple : rudesse.

roadtrip-uk-ecosse-skye-island-north-101

Arrivé à Uig, je prends rapidement le temps d’admirer le paysage offert par la baie, avec sa belle église surplombant les flots et la petite tour médiévale en parfait état non loin de là.

Je ne suis toutefois pas à Uig pour cette baie mais pour quelques collines bien singulières situées à quelques kilomètres de là. Impossible de rater les “Fairy Glen”, ces tertres étonnants aux pentes herbeuses en escaliers plus ou moins marqués. Quel drôle d’endroit !

Dernière étape pour cette journée sur la péninsule de Trotternish : Portree. La capitale de l’île de Skye est… étonnamment civilisée, surtout colonisée par quelques boutiques un peu luxe, avec pas mal de restaurants affichant des tarifs en décalage par rapport au reste de l’Écosse et clairement une clientèle très posh, bien habillée, citadins en goguette que j’avais totalement oubliés pendant ma grosse semaine dans le nord ! Bref : bizarre en Écosse. Mon sentiment, bien sur.

Skye, c’est donc terminé, après cette journée splendide sur l’île. Le lendemain matin, je devais donc aller encore à l’ouest sur la péninsule de Waternish, voir Neist Point mais vous aurez compris dans mon article précédent que ce fut tout sauf le cas ! Retour donc sur le “continent” pour rejoindre la région du Ben Nevis et revenir doucement vers Édimbourg. Clairement : je reviendrai à Skye. J’imagine déjà bien le parcours ! Arrivée à Skye, passage sur Lewis, retour à Ullapool et continuer l’exploration de cette zone nord des Highlands tellement sublime.

Comment partir à la découverte du nord de l’île de Skye ?

Où dormir au nord de l’île de Skye ?

J’ai dormi dans un airbnb fantastique, tenu par Joanna : le Bealach Uige B&B. Il est idéalement situé pour visiter le vieux monsieur de Storr, pour faire le tour de la péninsule nord mais pas trop éloigné non plus des grandes routes menant à l’ouest. Seul le sud et le sud-ouest sembleront vraiment lointains. Si c’était à refaire, je dormirais de nouveau ici !

Où manger et boire un verre au nord de l’île de Skye ?

Pour boire un verre et manger pas bien loin du Bealach Uige, il y a un endroit bien singulier, où la bière est locale et bonne, tout comme la nourriture. Il s’agit en fait d’un refuge pour jeunes, doublé d’une sorte de communauté religieuse. On est loin de la branlette tarifaire de Portree et du style très poshy posh qui est en train de gagner tristement la ville. Cela se nomme Columba 1400 et il y a une vue géniale sur le massif du Quiraing. Parfait.

Combien de temps pour découvrir le nord de l’île de Skye ?

Une journée suffit à faire ce grand tour du nord de l’île de Skye. Une journée supplémentaire aurait pu être agréable pour faire quelques randonnées supplémentaires ! Ce sera pour une prochaine fois.