Idaho – Bruneau Dunes SP, Snake River et Hot Springs

L’Oregon désertique est toujours aussi immense et désolé mais il est ce matin-là également bien humide ! Une belle perturbation s’est installée sur la plaine autour de Burns mais également sur les hauts plateaux qui m’emmènent vers l’Idaho voisin.

Température proche de zéro, trombes d’eaux par moments, brouillard à couper au couteau à d’autres ; la traversée n’est pas de tout repos sur la première partie de la journée, en direction du sud-est sur la route 78. Celle-ci est par ailleurs superbe et ne cesse de l’être quand elle bifurque ensuite vers Boise sur la 95. Avec la météo, il y a un petit côté écossais dans le coin…

Je longe ensuite la route 78, qui est censée offrir de belles vues sur la Snake River (Idaho Scenic Drive). C’est effectivement le cas par endroits même si l’horizon est souvent bouché par de nombreuses fermes ayant accès à la rivière. Disons que pour une Scenic Drive, je m’attendais à pouvoir / vouloir m’arrêter plus souvent pour faire des photos !

Me voici en tout cas au point d’intérêt principal de ma journée : le Bruneau Dunes State Park ! Il s’agit là des plus hautes dunes d’Amérique du Nord, culminant à 140 mètres et se nichant dans un ancien méandre de la Snake River.

Les vents convergeant dans le bassin maintiennent les dunes au plein centre de celui-ci, une rareté qui donne un air bien particulier au lieu et qui rend l’ascension des dunes d’autant plus intéressante puisqu’offrant un panorama à 360° sur les environs. Dont acte…

On termine la balade au niveau des lacs au pied des Bruneau Dunes, où ici aussi une belle faune aviaire vient se reposer à l’abri des regards. Le coin est aussi réputé pour l’observation des cieux puisque bénéficiant d’un ciel pur ; loin des illuminations longeant la Snake River.

Je quitte le Bruneau Dunes SP et sa ranger adorable pour retrouver la Snake River en continuant ma route sur la 78, jusqu’à rejoindre l’autoroute 84 que je quitte presque aussitôt pour attraper une autre route superbe de la région : la 30 ! On dépasse la ville de Hagerman, qui abrite un musée “National Monument”, la région ayant été le théâtre de belles découvertes de fossiles.

Il est trop tard pour que je m’y arrête aujourd’hui, mais il n’est en revanche pas trop tard pour me relaxer de la marche dans le sable ! La Snake River est bordée de multiples sources, présidant d’ailleurs au nom de Thousand Springs de ce coin de la route 30 ; certaines d’entre elles étant chaudes, volcanisme oblige une fois de plus.

Rendez-vous pour finir la journée au bord de la Snake aux Banbury Hot Springs, une grande piscine quasiment déserte. Silence absolu, à deux dans la piscine, tandis qu’une dizaine de rapaces tournent dans les airs et que des migrateurs se baladent à belle altitude au dessus de nous. Difficile de s’arracher de là pour rejoindre Twin Falls où je loge ce soir-là.

La carte de cette journée de roadtrip en Ihaho et Oregon :