Canaries – La Palma – Jour 7 – randonnée sur Ruta de los Volcanes

Après l’épiphanie de randonnée vécue dans la Caldera de Taburiente, il était difficile de passer à autre chose. Pour ne pas être déçu, je me suis dit qu’il fallait continuer à faire dans l’exceptionnel ! Alors direction la Ruta de los Volcanes…

Au petit matin, je prends le bus en direction du centre de visiteurs de la caldera. D’ici, des taxis font la liaison pour 15-20€ jusqu’au refugio del Pilar, là où j’ai commencé ma randonnée deux jours auparavant. Pourquoi ne pas prendre la voiture ? Parce que je ne vais pas faire une boucle mais plutôt descendre la totalité de la Cumbre Vieja jusqu’à Los Canarios.

La début de la randonnée est le même que deux jours auparavant, sauf qu’il n’y a quasiment plus de calima dans l’air et que la caldera de Taburiente apparaît dans toute sa splendeur avec le gardien Bejenado au premier plan.

J’arpente la première portion de la randonnée tranquillement, dépassant différentes montagnes déjà vues, tandis que les nuages se montrent ici et là, tentant tant bien que mal de passer la frontière de la Cumbre Nueva. Il doit faire bien sombre sur la côte est !

Je dépasse ainsi le Pico Nambroque, toujours aussi facilement reconnaissable, avant de filer vers un nouveau territoire, celui des contreforts du volcan de la Deseada. Une variante du sentier file vers la Montana del Fraile et je vous conseille de l’utiliser car les vues sur le cratère sont superbes, tout comme la remontée vers le premier sommet du volcan principal de La Palma, à 1945 mètres d’altitude.

Le sommet II de La Deseada offre également de jolies vues, avant que l’on commence la descente continue vers Los Canarios. Le sentier dépasse quelques cônes volcaniques mineurs et descend doucement mais sûrement vers le sud, jusqu’à déboucher sur un décroché donnant sur le superbe Volcan Martin.

La suite et la fin, c’est justement l’ascension du volcan Martin pour découvrir de nouvelles vues sur la Ruta de los Volcanes mais aussi sur Los Canarios, au loin. La descente se fait soit par le sentier de montée, soit via une espèce de descente dans la roche, en courant à moitié dans les cendres et les scories ! Ce fut mon choix d’ailleurs, l’occasion de me rappeler de ce que j’avais vécu sur le Stromboli. Les volcans, c’est la vie.

Il reste alors à continuer de descendre en croisant la jolie Montana Pelada et ensuite le joli cône de Fuego… et voilà, les pins réapparaissent, on descend désormais doucement car les genoux commencent à grincer un peu ! Heureusement, Los Canarios apparaît enfin, le temps d’un petit café / pâtisserie et il est temps de partager un taxi avec d’autres randonneurs pour rentrer à Los Llanos (sinon, il y a le bus, bien regarder les horaires !).

Le retour à la gare achevé, je saute dans ma voiture et pour finir la journée, je retourne à Puerto de Tazacorte. L’eau y est toujours aussi bonne, tout comme le petit verre de fin de journée et le superbe coucher de soleil. Meilleur endroit à La Palma pour finir la journée, tout simplement !

La carte de cette journée de randonnée :

Où boire un verre à Puerto de Tazacorte ?

J’ai choisi de retourner dans mon petit bar qui ne paye pas de mine, avec des propriétaires toujours adorables et bons mets dans les assiettes, en compagnie d’une bière délicieusement fraîche : Trébol. Rien que d’y penser j’ai envie d’y être de nouveau !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.