Test produit – Casque Bowers & Wilkins P5

Pendant deux semaines, j’ai eu à ma disposition le tout nouveau (et tout premier en fait) casque HiFi produit par Bowers & Wilkins : le P5. Ce prêt est en fait intervenu suite à un twitt disant que je cherchais un casque pour :

  • écouter de la musique au quotidien (en balade, MP3 etc.),
  • écouter de la musique chez moi (et donc platine CD + ampli, écoute plutôt axée audiophile),
  • brancher la PS3 sur casque afin de ne pas pourrir les oreilles environnantes de son pam, poum, tchic, pan !

Déballage du packaging et première impression : le luxe et la qualité de fabrication… En même temps, pour quasiment 300€, il vaut mieux que ce soit le cas ! Reste que le niveau de finition du produit est splendide : vrai cuir, coutures apparentes, câble kevlar d’un écouteur à l’autre, belle finition métal pour le reste, logo de la marque bien en évidence sur le petit bloc d’alu taillé dans la masse et au parfait état de surface (pardon, c’est l’IUT Génie Méca Prod qui ressort)… le casque est splendide et attire l’oeil dans la rue.

Un petit bémol en revanche pour ce qui est des câbles fournis (un « normal » et un incluant une télécommande compatible iPhone/iPod Touch) : ce sont de « vulgaires » câbles en plastiques là où j’attendais un câble kevlar comme sur mes Atomic Floyd et comme sur le câble reliant les deux écouteurs. La connectique est plaquée or, certes, mais le câble a tendance à s’emmêler, tristesse. Bref : ce serait appréciable d’avoir un câble du même niveau que le reste du produit ! Il est bien évidemment possible de les changer grâce à un astucieux système d’aimants (cf. photos)… mais tout de même, cela aurait été bien « de série ».

Bon, passons maintenant au ressenti acoustique puisque ce produit reste après tout un casque audio orienté HiFi hein… (d’ailleurs il est fourni avec une fiche pour ampli, très bien). Pour ce qui est de l’isolation, je n’ai vraiment rien à redire pour un casque ouvert : très bonne isolation en milieux calmes et moyennement bruyants et isolation très correcte en milieu très bruyant. Il s’agit là d’une très bonne surprise puisque je m’attendais à entendre beaucoup plus de perturbations venant de l’extérieur et je m’attendais aussi à gêner mon environnement en écoutant ma musique à fort volume. Il n’en est finalement rien, même en milieu calme (par exemple mon bureau ou bien le salon, en jouant…), là aussi une bonne surprise.

Enfin, pour ce qui est de la qualité sonore, je manque là de recul puisque je n’ai jamais eu de casque et seulement des écouteurs mais je suis conquis : son précis, propre, sans saturation même avec des MP3 pas forcément grandioses en terme de définition… En écoute avec l’ampli et des CDs de bonne qualité, c’est du bonheur, le son est tout aussi bon qu’avec les enceintes. Bref, on paye le casque 300€ et on en a vraiment pour son argent, tant au niveau de la finition que de la qualité d’écoute (écoute d’ailleurs validée par ma chère collègue acousticienne qui ne jure que par une marque très connue qui commence par S.) !

Enfin, en terme de confort, la bonne surprise est venue du fait que malgré l’utilisation de vrai cuir, le casque ne chauffe que très peu les oreilles, ne colle pas, se règle facilement à la tête et affronte avec brio les intempéries (même si j’ai geint à la première goutte de pluie qui l’a impacté !)… le seul petit souci étant venu de l’utilisation de mes lunettes de vue et de soleil, forcément un peu serrées par le casque sans que cela pose un trop gros problème, une simple question de réglage.

Le casque est reparti cette semaine chez ses propriétaires… et pour être franc, rarement un produit en test m’aura autant manqué ! Il me reste bien évidemment la solution « achat » mais j’ai beau être complètement séduit, je rechigne à mettre une telle somme dans un casque, bien que luxueux et d’une excellente qualité. Un excellent produit donc mais réservé aux bourses bien remplies.

4 Commentaires

  • Je reste un peu sceptique sur un casque qui a un « son précis » tout en étant permissif sur des mp3 de basse qualité. C’est souvent l’un ou l’autre. La précision révèle les détails mais aussi les défauts.

    Qu’en est il de la spatialisation? Et l’homogénéité global aigu/medium/basse?

    J’aimerais bien le tester, la qualité de fabrication semble très bonne, mais je doute que la qualité sonore concurrence un Audio-technica de la même gamme de prix.

  • Je me demande aussi ce qu’il vaudrait face à un ATH ESW-9/10 ou un ATH ES10. Qui sont un poil plus cher mais qui sont de la même gamme.

  • Snae > Il est « un peu » permissif mais je ne l’ai pas non plus écouté avec des MP3 de mauvaise qualité, simplement de qualité convenable (à savoir du Spotify récupéré via WiFi sur l’iPhone, aucune idée de la def’ mais il me semble que c’est honnête).

    Pour ce qui est de la spatialisation, je serais infoutu de la juger… mais pour l’homogénéité je l’ai trouvé bien, notamment pour certains morceaux de hip hop ou de classique où il y a une grosse variété de sons. Avec peut être un penchant pour les graves tout de même.

    Squier / Snae > Ne me reste donc plus qu’à contacter AudioTechnica pour des tests produits c’est ça ? 😉

  • Viinz > attention, tu risquerais d’en tombé amoureux et finir par lacher 400€ dans un casque 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.