Écosse – roadtrip autour du Loch Assynt et de Ullapool

Seconde journée, voici venu le temps de découvrir l’une des plus belles, si ce n’est la plus belle et poétique région d’Écosse : le loch Assynt. Celui-ci ne sera toutefois pas le seul point d’intérêt d’une journée une nouvelle fois plutôt riche et dense !

Au départ de Kinlochbervie, direction le sud, vers Scourie. On traverse déjà quelques sections de lande désolée, détrempée. La marée est basse du côté du Loch Laxford, rendant le paysage assez particulier.

Après Laxford Bridge et jusque Kylesku, la principale difficulté est de ne pas s’arrêter tous les 100 ou 200 mètres pour prendre des photos. Le paysage de cette région est un régal sans cesse renouvelé, au fil des virages de l’A894, des petits lacs croisés ici ou là, de la lande tourbeuse partout, détrempée et fleurie de genêts.

roadtrip-uk-ecosse-highlands-kylesku-9

Prochain arrêt, qui mérite qu’on pose la voiture sur le petit parking attenant : le pont de Kylesku. Il s’agit de la jonction des lochs Gleann Dubh et Beag, donnant ensuite le loch a’Chairn Bhain. Point de vue splendide, départ de randonnée à proximité aussi, pour voir les chutes de Kylesku, plus connues sous le nom de Eas a’ Chual Aluinn et plus hautes chutes de Grande-Bretagne.

roadtrip-uk-ecosse-highlands-kylesku-18

Passé ce point important, la route permet ensuite soit de couper court, soit de faire le tour de la côte, via Drumbeg, Stoer et ensuite jusque Lochinver. Clairement : ne coupez pas court, prenez cette route, l’une des plus belles d’Écosse, la B869 !

roadtrip-uk-ecosse-highlands-stoer-7

roadtrip-uk-ecosse-highlands-stoer-12

On arrive enfin à Stoer et quelques kilomètres plus loin, au bout d’une single track interminable, à son phare. Il y a ici aussi une belle randonnée à faire sur les falaises jusqu’à une roche singulière, l’Old Man of Stoer. Pas le temps pour moi… j’aurais comme le jour précédent dû couper cette journée en deux pour avoir le temps de randonner ! Il fallait faire des choix. De toute façon, ce n’est clairement que le premier voyage en Écosse.

La route continue ensuite jusque Lochinver, traversant des paysages dont le caractère sauvage ne change pas mais évolue toujours, offrant des points de vue photogéniques en permanence !

Rendez-vous ensuite à Inverkirkaig pour une belle randonnée jusqu’aux Falls of Kirkaig. La randonnée permet de se rendre compte, après une section plutôt sèche en fond de vallée, que la lande écossaise est détrempée ! Boue, flaques, mousse dégoulinante, les chaussures étanches sont une nécessité absolue ici. Je suis seul au monde.

Il ne faut pas s’arrêter là. Un kilomètre plus loin, en longeant la rivière et en tentant tant bien que mal de ne pas marcher dans les zones les plus détrempées, on rejoint le loch Fionn et une vue sublime sur l’un des sommets de la région, le Suilven. Seul au monde, là encore.

roadtrip-uk-ecosse-highlands-inverkirkaig-lochinver-40

Petite pause thé et gâteau à Lochinver. Il est plus que temps de filer vers le Loch Assynt. L’A837 longe le loch jusqu’aux ruines du château d’Ardvreck. L’endroit est apaisant, les lumières sont splendides, les ruines sont quant à elles une belle occasion de sortir à nouveau la voiture pour une pause photogénique.

roadtrip-uk-ecosse-highlands-loch-assynt-11

roadtrip-uk-ecosse-highlands-loch-assynt-26

roadtrip-uk-ecosse-highlands-loch-assynt-46

La lumière descend. Il faut filer vers Ullapool pour la nuit. La route est un peu moins intéressante ici mais offre quelques belles vues sur péninsule d’Achitibuie. Un sommet attire l’œil, celui où je voulais aller randonner, ce sera pour le lendemain au final : Stac Pollaidh.

roadtrip-uk-ecosse-highlands-ullapool-7

Autre coin mignon également, juste avant d’arriver à Ullapool : Ardmair et sa jolie baie surplombée de gigantesques sommets et dans laquelle les bâteaux mouillent, au calme.

roadtrip-uk-ecosse-highlands-ullapool-12

Ullapool, enfin. Il y a un peu plus de monde ici mais cela reste largement raisonnable. Beaucoup de randonneurs, quelques familles, beaucoup d’écossais aussi qui s’installent dans la région, avec les résidents permanents, beaucoup de pêcheurs au long cours. La ville est active, servant aussi de base de départ pour les navires rejoignant les Hébrides extérieures, en l’occurrence Lewis et le port de Stornoway (ce nom vend tellement de rêve, je ne sais pas pourquoi). Ce sera pour une prochaine fois ici aussi. D’ici là, je savoure la douce soirée sur les quais d’Ullapool.

roadtrip-uk-ecosse-highlands-ullapool-20

roadtrip-uk-ecosse-highlands-ullapool-23

Comment se rendre de Kinlochbervie à Ullapool ?

Voici l’itinéraire de cette seconde journée de roadtrip en Écosse.

Où dormir à Ullapool ?

J’ai dormi dans un airbnb, chez Simon. Jolie chambre, petit-déjeuner à tomber par terre, joli petit jardin et vue directe depuis cette maison singulière sur le port et le loch, un peu en retrait de la route principale. Franchement parfait.

Où manger et boire un verre à Lochinver et à Ullapool ?

Pour la pause sucrée à Lochinver (salé possible aussi hein), c’était la Lochinver Mission, où l’on peut également dormir.

Pour le dîner, après avoir arpenté la rue donnant sur le port, j’ai finalement opté pour The Seaforth Inn, un bistro populaire, à la fois pub et restaurant. IPA locale délicieuse, poisson frais parfaitement cuit et pas noyé dans une crème immonde, soupe au haddock copieuse, là-aussi par-fait.

Combien de temps rester à Ullapool ?

Cette journée était dense, comme la précédente ! Franchement, si c’était à refaire, je la partagerais en deux, afin de prendre le temps de randonner plus. Ce sera pour un prochain voyage. Pendant ces deux journées entre Tongue et Ullapool (et la journée suivante vers Torridon), j’ai acquis la certitude que ce coin d’Écosse est le plus beau, le plus sauvage et celui qui mérite qu’on y passe le plus de temps.

6 Commentaires

  • Bonjour,
    Bravo, le blog est top ! Cependant, nous aurions besoin de conseils judicieux…
    Nous prévoyons d’effectuer en voiture en famille, deux adultes et avec deux enfants presque 11 ans et 8 ans 1/2, le Nord Ouest des HIGHLANDS…on viendra de l’Ile de SKYE… (3 semaines à peu près au total donc nous pouvons nous permettre d’avoir 7 jours dans le coin ci-après…)
    Nous souhaiterions savoir, combien de temps et où prendre le lieu d’ancrage en étant le plus malin possible lorsque l’on parcoure la route et éventuellement les lieux à ne pas rater :
    Applecross, Torridon, Lochinver, Ullapool, Durness, Tongue, Armadale, et nous redescendrons vers Inverness (rapidement, car côte Est moins attractive). PS, nous notons les routes fortement conseillées…
    Nous aimerions découvrir le stac pollaidh et approfondir les randonnées seulement, qu’est qui est le plus à explorer même si évidemment les goûts personnels peuvent jouer…
    Merci par avance. Bonne journée.

    • Bonjour, bienvenue et merci ! 7 jours pour toute cette région, ce n’est effectivement pas de trop !

      Le problème à dire vrai, ce sont les distances conséquentes qui sont un frein au fait de choisir un seul et unique lieu d’ancrage. De mon côté, je changeais de lieu de villégiature tous les jours… de Tongue jusqu’à Skye. Je vous invite à regarder le récap’ du roadtrip en bas d’article pour avoir un ordre d’idée du temps passé sur chaque lieu : http://www.viinz.com/voyages/ecosse-linlithgow-bilan-roadtrip/

      La région de Torridon est vraiment un paradis pour la randonnée mais ce sont essentiellement de gros parcours, assez difficiles. Je ne sais pas si vos enfants sont à l’aise avec ce type d’ascensions. La région plus au nord, autour de Ullapool est également sublime, difficile de choisir. J’aurais vraiment tendance à conseiller un peu d’itinérance pour profiter de tous les paysages, avec peut-être deux jours à Torridon, deux jours à Ullapool, deux à Kinlochbervie et enfin la redescente rapide après une dernière nuit tout au nord et le retour à travers les Highlands – faisable en 5-6 heures si la météo est bonne ! Je pense que la région est trop grande pour choisir un seul point d’ancrage, à moins de vouloir faire 7-8h de route chaque jour et beaucoup d’aller/retours.

      Toutefois, s’il fallait ne choisir qu’un seul coin… je dirais Ullapool, Assynt, Lochinver, le plus au nord possible ! Quitte donc à sacrifier à regrets Applecross, Torridon, le loch Maree, à longer simplement le temps d’une grande journée de route pour rejoindre Ullapool.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *