Rencontre avec Renan Luce

Il y a quelques jours, j’ai eu l’occasion de rencontrer Renan Luce en marge de sa tournée un peu partout en France, tournée réalisée pour son dernier album, le Clan des Miros.

Une rencontre “à la cool” avec un jeune homme timide et plutôt réservé au premier abord, un peu fatigué par sa journée d’interviews et stressé à l’idée de passer le soir même chez Laurent Ruquier (on le comprend même si tout s’est semble-t-il bien passé) et puis surtout fatigué par le grand nombre de dates et concerts écoulés dans les derniers mois avant le rush final des “grandes scènes”.

Du coup, ce fut une rencontre informelle avec comme thèmes de discussion son futur studio perso en Bretagne, quelques-unes de ses influences et personnes avec qui il voudrait bien travailler un de ces jours même s’il semble prendre la vie au jour le jour, pas le moins grisé par le succès assez phénoménal qui lui est rapidement tombé dessus depuis son premier album en 2006.

On a aussi papoté internet, blogs et autres choses… un environnement sur lequel il a envie d’être plus actif (on lui a parlé de l’initiative de Valérie Lemercier et son Tumblr) tout en étant assez sensible aux avis qui sont parfois négatifs (forcément, tout le monde n’aime pas sa musique…) !

Quoi d’autre ? Une foule de petites choses, de petites discussions, d’échanges, de rires, bref un moment tranquille en attendant peut être d’aller le voir sur scène !

Join the Conversation

5 Comments

  1. Ping : Viinz
  2. says: Bôôh

    “Quelques-unes de ses influences et personnes avec qui il voudrait bien travailler” des précisions ?

    Le descriptif ressemble bien à l’image qu’on peut se faire du bonhomme.

  3. Ping : Label Barclay
  4. says: Delphine

    Je l’ai vu en concert dans une petite salle au festival Chorus dernièrement, et il semble très sympa, réservé, émotif, généreux ce qui ne l’empêche pas de mettre le feu sur scène…Son dernier album plutôt cool prend du pep’s sur scène pour notre plus grand plaisir…

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.