New Byzance T2 et One Of Us

Très vite ce matin, deux livres à bulles glânés avant un déjeuner et dont l'achat m'a été vivement reproché par mon banquier. Forcément, j'ai rebalancé toute la faute sur celui qui m'a obligé à aller à la FNAC en décalant notre déjeuner : MonsieurM … 
 
 Premièrement, le tome 2 de New Byzance, un nouveau gros boulot de Corbeyran qui s'inscrit dans le cycle Uchronie(s) : New Byzance, New Harlem et New York. Trois réalités. Trois univers parallèles. 
Le premier tome de chaque réalité nous avait posé les bases du scénario, nous faisant découvrir l'essentiel de la réalité vécue ainsi que les principaux personnages. Avec ce second tome, on plonge un peu plus profondément dans le scénario, mais surtout, on commence à comprendre où Corbeyran veut en venir ! Et c'est terriblement excitant !
Ne comptez pas sur moi pour vous spoiler la chose, je vais me contenter de faire comme d'habitude : vous conseiller de lire ce cycle de BDs qui est en train de confirmer tout le bien que je pensais de lui.
 
 Ensuite, One Of Us, un nouveau cycle chez Soleil / Mondes Futurs, une des branches de l'éditeur au catalogue pléthorique qui regorge de petites perles nettement moins formatées que le reste de la publication.
One Of Us se distingue déjà par son dessin, mélangeant les influences, et aussi par son thème : la psychologie. On y suit Aldis, brillant étudiant qui va, en remuant son passé, déclencher en lui une extra-sensibilité aux violences environnantes avec comme résultats des accès de colère démente desquelles il sort miraculeusement indemne.
Un premier tome où l'on n'apprend pas grand chose, si ce n'est qu'Aldis a sérieusement intérêt à prendre soin de lui, et vite ! Sympathique, mais j'attends un second tome avec impatience, pour confirmer cette bonne première impression, je vous suggère de faire de même.  
 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *