En balade aux Jardins du Ruisseau

La Petite Ceinture fait partie de ces endroits où l’on rêve d’aller pour s’y balader, pour flâner le long des voies abandonnées, pour profiter d’une vue unique sur Paris, ses recoins perdus. Sauf que pour y aller, il faut sortir des chemins officiels et y pénétrer discrètement, se planquer quand la maréchaussée pointe le bout de son nez, il faut aussi y éviter les mauvaises rencontres car non, ce patrimoine unique n’est pas ouvert au public, ou si peu. Tristesse toujours renouvelée.

Reste que parfois, un bout de tronçon s’ouvre, mettant en évidence une excellente initiative. Celle dont je parle ici, ce sont les Jardins du Ruisseau, des jardins partagés ouvert non loin de la Porte de Clignancourt. Samedi après-midi, j’y suis allé pour découvrir l’initiative et profiter de l’évènement qui s’y déroulait : découverte des jardins, balade sur une portion de voie ouverte et bal populaire visant à initier les présents à différentes danses, entre autres.

Quel régal de déambuler sous un soleil fugace au milieu des sourires épanouis des présents. Ambiance festive, familiale, bon enfant, sous le regard des immeubles et des visages se pressant contre les grilles au dessus de nous. Il y avait un petit côté Londres dans cet évènement, une douceur de vivre tellement éloignée de ce qu’on associe à cette ville et à ces arrondissements du nord.

Une réappropriation d’un lieu, un vrai mouvement populaire, beaucoup de charme et d’énergies positives… Autant d’éléments qui donnent envie de voir la Petite Ceinture rouverte au public, libre d’accès, balade bucolique dans un vieux cadre industriel. Certes, les amateurs d’illégalité et d’urbex accessible perdraient un terrain de jeu mais l’ensemble des parisiens et des touristes verraient la ville autrement et pourraient faire de cet endroit un petit paradis. La balle est dans le camp de la SNCF et de la Mairie de Paris si je ne m’abuse…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.