Yodelice à l’Alhambra : une belle découverte musicale !

Invité hier soir par Tribeca à découvrir Yodelice en concert, après l’avoir écouté rapidement sur son MySpace ou via le petit player à droite, j’étais très enthousiaste car plutôt accroché par le style musical du jeune homme ainsi que par son univers et son approche.
Et pourtant, la soirée a plutôt mal commencé : j’ai mangé tout seul. Sachez le, c’est quelque chose que je déteste faire, mais bon, il faut bien manger pour vivre, ou l’inverse, je ne sais plus ! Tant pis en tout cas pour ceux qui ont décliné l’invitation, vous avez après tout raté une de mes meilleures adresses à Paris …
Meilleure adresse qui m’a donc permis d’arriver tout guilleret à l’Alhambra, il était temps de rentrer comme une fleur avec mon appareil photo, autre motif d’énorme satisfaction. Chose rare en effet puisque je ne cours pas spécialement après les photos de concert mais c’est un exercice que j’apprécie et j’ai rarement l’occasion de m’exercer, les accréditations photo en concert n’étant pas légion si ce n’est pour les spécialistes.
Bref. Installation, papote avec quelques autres blogueurs présents dans la salle, prise de poste dans un coin et c’est la première partie qui commence … Ambiance intimiste, guitare délicate, jolie voix qui nous chante des balades anglaises, une belle découverte et un nom qui m’échappe si ce n’est que ça se prononce « youlnès » (je sais, je ne sers à rien …) ! Promis, dès que je le retrouve, j’édite ce billet ! Tadam ! Merci Juliette ! Il s’agit de Yules !
{flickr4j_photo id=’3381272245′ size=’2′} {flickr4j_photo id=’3381266925′ size=’2′}
La pause … et Yodelice entre en scène avec ses deux compagnons, l’un violoncelliste, l’autre guitariste (du moins, pour l’essentiel puisqu’ils s’amusent aussi avec d’autres instruments). L’ambiance monte tout de suite d’un cran, les mélodies s’enchaînent, le touche-à-tout change de guitare de temps à autre, de voix aussi : tantôt lancinante, tantôt survoltée, parfois langoureuse mais toujours très présente. Musique de qualité, guitare maîtrisée, belle voix, belle gueule, beau look … que dire de plus !
{flickr4j_photo id=’3381339291′ size=’2′} {flickr4j_photo id=’3381289573′ size=’2′}
Tous les ingrédients étaient présents pour que la salle soit conquise, fredonnant à l’unisson avec un Yodelice charmeur. Et c’est bien ça qui m’a étonné : la spontanéité du sourire, les rires parfois, une émotion à voir la salle répondre à ses sollicitations alors même que la galette n’est pas encore sortie et que seule la jolie machine MySpace et quelques prestations remarquées l’ont fait émerger du lot ! Un très bon moment, pour tous, semblet-il.
{flickr4j_photo id=’3381293563′ size=’3′}
Au final, c’est une splendide découverte musicale qu’il me tarde de faire sonner dans mes enceintes et écouteurs et que je vous invite à découvrir de toute urgence …
{flickr4j_set id=’72157615843071912′}

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *