Review Gaming et making-of – Killzone 2

 Souvenez-vous, il y un mois et demi, je testais Killzone 2 avant sa sortie pendant une petite heure … et j’en ressortais ravi et plutôt conquis. Depuis, on m’a fourni le jeu et on m’a dit : « vas-y, défonce leur la gueule, aux Helghasts ».
J’ai obéi. Je leur ai défoncé la gueule consciencieusement pendant plus d’un mois. Jamais je n’ai joué aussi longtemps à un FPS, jamais ! Jamais je n’avais refait un jeu en entier, dans tous les modes possibles et imaginables ! Eh bien pour Killzone 2, je l’ai fais et j’ai encore envie d’y rejouer.
C’est dire si je suis conquis pas ce jeu. J’ai bien sûr joué à d’autres jeux depuis, vous en avez lu les critiques ces dernières semaines : aucun ne me redonne vraiment envie d’y rejouer, d’y perdre des heures et des heures … J’ai failli me faire tuer par A. un nombre incalculable de fois depuis que j’ai ce jeu et pourtant elle est plutôt du genre patient quand elle me sait devant la console en mode « dans ma bulle gaming ».
Bon, malgré cet enthousiasme, je vais tenter de vous lister les quelques moins de ce titre ô combien phare de la PS3.
Négatif :
  • le jeu est assez court (décidément, ce mec, là, Viinz je sais pas quoi, il se plaint toujours de la durée de vie des jeux … pfffff cette rengaine de merde) mais on prend un gros plaisir à le recommencer plusieurs fois en augmentant la difficulé ! De « bourrin de base » en mode Soldat, on en arrive à « gros sadique calculateur » en mode Elite si l’on songe à survivre plus de 3 minutes de suite ! Autrement dit, un point négatif très bien compensé.
  • une IA un brin tricheuse ! cela ne se sent pas en mode Soldat mais la précision des tirs en mode Elite est atroce ! Le mec, allongé derrière un muret, avec déjà deux balles dans le buffet, arrive malgré tout à te coller sans regarder où il tire trois balles en pleine tête … mais BIEN SUR !
  • le scénario un brin simpliste mais efficace … soit !
  • merdasse … en fait, à part ça, je n’en vois pas d’autre, de point négatif.

Positif :

  • je vous confirme que les cinématiques arrachent les yeux par leur réalisme …
  • les graphismes sont un juste équilibre entre perfection graphique et salissure volontaire du grain de l’image : on navigue dans une atmosphère de guerre, poudreuse, poussiéreuse, avec malgré tout une profondeur de champ énorme.
  • le gameplay est splendide : mouvements précis et rapides, on a plus la sensation d’être dans un FPS sur PC que sur un traditionnel FPS console, c’est à dire un peu plus brouillon au niveau de la visée et des « sensations » de tir,
  • l’immersion que procure le jeu : on sent les balles, on sent les explosions, ça tire, ça crie ! Il n’y pas à dire : ce jeu vous réveille ! Tout est fait dans ce jeu pour vous immerger et accessoirement réveiller vos voisins / A. / le lapin / tout le monde (rayer la/les mentions inutiles),
Bon, je ne vais pas en rajouter … ce jeu est simplement LE jeu à avoir sur PS3 en ce moment, si bien sûr on aime les FPS. Il procure une expérience de jeu vraiment immersive, excitante et euphorisante. Jouissif.
Je n’ai en revanche pas pu tester le mode « online », ma chère et tendre connexion Neuf étant décidément bien trop faiblarde pour autoriser du jeu en ligne. Heureusement pour mon emploi du temps et ma vie sociale, soit dit en passant …
Bon, et pendant que j’y suis, voici un petit making-of du jeu :
[dailymotion x8ha9k]
Vous l’aurez compris, je recommande trèèèès chaudement ce jeu et j’attends patiemment d’avoir écoulé mon stock actuel pour m’y remettre, un petit coup, pour le plaisir !

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.