Walkyrie – Benjamin Button – Le code a changé

Alors que le temps chiatique du jour nous prouve bel et bien que nous sommes au mois de mars, il est de bon ton de parler de salles obscures, sèches et correctement chauffées, où il fait bon s'enfermer pour oublier la grisaille.
 
 Premier film vu ces derniers jours : Walkyrie, aka le dernier Tom Cruise. Il s'agit de l'histoire romancée de la toute dernière tentative d'assassinat de ce bon vieux monsieur qu'était Adolf Hitler. Car oui, il y a bien eu de multiples tentatives d'assassinat (et on les comprend), malheureusement toutes ratées.
Qu'importe, le but de ce film est bien de montrer qu'il y avait au sein même de la Wehrmacht des officiers voire même de hauts gradés animés par une volonté d'arrêter cet homme ainsi que la seconde guerre mondiale. Et Tom Cruise nous montre une fois de plus à quel point il peut être bon dans ses films : il est tout à fait crédible en colonel Von Stauffenberg, déterminé à tuer le Führer.
Bon, il ne s'agit tout de même pas du film du siècle, mais on a là un bon divertissement, doublé d'un vrai questionnement sur les différentes formes de résistances plus ou moins occultées lors de l'écriture de l'Histoire par les vainqueurs ! A voir, sans hésiter.
 
 Second film : L'étrange histoire de Benjamin Button. 2h44. J'avais terriblement peur de m'ennuyer, de m'endormir, d'assister à de la mièvrerie puissance 1000. Eh bien non ! Au dela d'une histoire remarquable et d'un enchaînement parfait des différentes époques de la vie de cet homme étrange, on a aussi droit à une traversée fantastique de l'amérique au cours du dernier siècle, passionnant d'un simple point de vue historique puisque le travail sur les décors, les tenues, les ambiances, est admirable.
Quant aux acteurs, ils sont magistraux, tant Pitt que Blanchett (qui ressemble à un moment à Carla Bruni, dur …) que les seconds couteaux qui émaillent le film de leur talent. 
Le film roule donc comme un fleuve tranquille, au gré de la lecture du journal de Benjamin Button, enrichi de la beauté des acteurs et de la photographie, non dénué d'une certaine morale sur la vie et la mort et surtout riche en émotions.
Il n'empêche, d'aucuns diront que tout cela n'est qu'un emballage pour une histoire d'amour improbable, à la Slumdog Millionnaire … Je leur répondrai "oui, et alors ?" … A voir, absolument.
 
 Enfin, dernier film : le code a changé. Dernière comédie française en date avec une petite brochette d'acteurs et un sujet phare : les apparences que l'on se donne lors d'un repas entre amis, avec la famille, ou pire : avec les deux en même temps. Et c'est là l'unique propos du film : on voit l'avant-repas, le repas … et le film oscille ensuite entre la fin du repas et la situation de tous les personnages, un an plus tard.
C'est bien réalisé, c'est souvent très drôle, c'est un film de société tout à fait dans le ton (tromperies, questionnement de couple, questionnement sur le métier de cancérologue, célibataires trentenaires, etc.) sans être tout à fait transcendant.
Seul gros point positif à mes yeux : il n'y a pas de happy end comme c'est souvent le cas dans toutes nos foutues comédies prémâchées. On se retrouve à la fin du film le cul entre deux chaises, tout comme à son début. Certains vont bien, d'autres sont paumés, de nouvelles crises se laissent entrevoir.
Mais peu importe, au fond, on continuera de jouer sur les apparences, c'est bien là la leçon du film. A voir, en coup de vent.
 

14 Commentaires

  • bon ba je vais faire court si ca passe pas j’abandonne :

    Benji button : j’aime puisque aucun des symboles « coeur » ne passe

    Le code a changé : si j’ai le tempss..

  • garko > Ah si tu n’aimes pas Cruise … c’est sûr que tu as intérêt à éviter Walkyrie !
    Et ouais, pas de « coeurs » ici, t’as cru qu’on était sur un skyblog ou bien ? ^^

  • Benjamin Button … Que dire …
    Ce que je n’aime pas au cinéma, ce sont les scènes où le temps ne passe pas, et à ces moments-là, on se demande ce qu’on fout là ? », ou « quand est-ce que le film va se terminer ? ». Pire alors, ce sont les belles scènes coupées/arrêtées trop tôt… Aussi, les scènes trop « sexuelles » à la limite du vulgaire, ce qui rend la scène complètement débile à mon goût.

    Là dans Benjamin Button, le temps passe vite, mais qu’est-ce qu’il passe bien ! Nous avons eu droit à toutes sortes d’émotions, du rire aux larmes, en passant par un petit dégoût (Benjamin Button en E.T. =$), voir un bébé ressembler à […] m’a un peu dégoûté.
    L’amour qui existe entre les personnages est très joliment retranscrit, et les scènes d’amour étaient sensuelles, et belles surtout (pour une fois).
    Je trouve aussi que l’histoire – hormis le fait qu’elle soit étrange à cause de « la vie à reculons » de Benjamin B.- est tirée de la vie réelle (les maisons de retraite, le décor, la vie des personnages, etc,…), ce qui fait que l’on rentre facilement dans le film. L’histoire nous embarque, du moins, elle m’a embarquée moi…
    Avec les pubs, et les petites minutes d’avance que j’avais, je suis restée 3heures au ciné (assise sur un siège très confortable ^^), mais j’avais l’impression d’y être restée une heure à peine…
    La tranformation physique du personnage est, je trouve, parfaitement faite. On retrouve quelques traits de visage, de caractère chez Benjamin quel que soit le stade de sa vie. Nous n’avons pas l’impression de faire face à des personnages différents qui ne se ressemblent pas, mais qui jouent une seule et même personne. Ce qui est aussi valable pour la maman adoptive de Benj.B.
    En bref, j’ai beaucoup aimé ce film =)

  • Je suis allée voir Cyprien aussi … il est assez ammusant 😀 [Peut être touchant, enfin j’ai versé une mini larme lorsque je me suis mise à la place des gens qui vivent ce que Cyprien vit au quotidien … les pauvres ='( ]

  • Bôôh > Tu sors 😛

    Nebush > Eh bien, quelle critique ! Enfin, je vois qu’on a les mêmes critères cinématographiques et accessoirement la même analyse sur ce film 🙂

    Pour Cyprien, j’ai eu des échos plutôt « bof », du coup j’attends de n’avoir plus rien à voir pour y aller. (mais oui, les pauvres, comme tu dis !)

  • La même analyse sur ce film … t’es mignon xD . Ton analyse est beaucoup mieux rédigée que la mienne. On sent bien que j’ai à peine 19 ans xD . Pour Cyprien, après avoir lu ton commentaire, je me dis que peut-être si j’ai apprécié, c’est que j’y suis allée avec quelques personnes avec lesquelles je fais du théâtre ^^ . Ce qui veut dire bonne ambiance =) . Et je pense qu’il sera aussi « bof » pour toi :whistle: . Au fait, tu as une carte d’abonnement, parce que si tu paies 8 euros chaque place, je me demande alors comment est-ce tu fais (en + d’acheter tous les 4 matins des livres, etc, etc … =p)

  • Ah parce que toi ce n’est pas rédigé ? ^^
    Pas faux pour Cyprien … à voir ! Saine occupation que le théâtre 🙂

    Et oui, carte UGC Illimité, ça doit être 19 euro/mois 😉

  • Si c’est rédigé mais bon, pas aussi bien que toi =) . Je n’ai pas la plume qui glisse aussi bien, la mienne n’est pas fluide, parfois lourde =/

  • Faudrait que je remette une liste de blogs que j’aime bien ici … tu verrais ce qu’est une belle plume de blog 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *