Vivement le weekend…

J’ai le sentiment ces derniers temps d’être quelque peu dépassé par certains évènements de ma vie personnelle/bloguesque et ce n’est pas vraiment le truc le plus agréable du monde !
Première chose, les blogs. Je sors trop. C’est un fait. Ce n’est pas pour autant un constat désagréable puisque je prends plaisir à ces sorties, ces rencontres (revoir des gens qu’on n’a pas vus depuis 8 mois par exemple, c’est plaisant), ces découvertes… C’est aussi l’occasion de se faire prêter plein de petites choses (voire donner) mais cela implique aussi d’en parler.
Du moins est-ce ainsi que je fonctionne. Problème : les articles à écrire s’accumulent… 3 téléphones portables et le Leyio… autant d’articles longs à écrire, tellement plus que ce vague billet d’humeur qui coule des doigts comme de source.
Seconde chose, la vie perso. Elle est diablement rythmée en ce moment, matinée d’un soupçon de blogs pour les quelques amis que je compte dans le milieu : verres, restos, sorties, balades, soirées cuisine, gaming, anniversaires, karting ce weekend (24h de l’ESSEC tiens)… Là aussi je sature doucement mais surement même si cela reste un plaisir énorme de voir tout ce monde en permanence.
Du coup, cela fait maintenant quelques semaines que je REVE de retourner me poser en weekend, quelque part, en Normandie, ailleurs. A l’occasion des grands weekends, j’espérais bien que l’on pourrait bouger, visiter d’autres capitales que la sempiternelle parisienne. Et puis non, A. n’a pas bougé, je n’ai pas osé prendre de billets sans lui demander son avis/aval. Echec complet de ce côté-ci.
Arrive maintenant le long weekend dont je vous avais parlé il y a quelques temps, celui où je suis censé retrouvé mon frère pas vu depuis plus de 2 ans… à savoir l’enterrement de mon père. Et puis non, il ne viendra pas. Problèmes d’argent semble-t-il… Soit, cela me choque un peu mais je sais déjà mieux gagner ma vie que mes deux frères, alors tant pis, peut être aurais-je du les aider à venir en participant ? Pas mon rôle, pas ma politique non plus, je n’aime pas les dettes d’argent brut, je n’aime pas que l’on me doive quelque chose non plus. Donc voilà, pas de frère ce weekend, pas de belle-soeur avec qui je partageais tant de discussions littéraires, pas de neveu/filleul, pas de nièce que je ne connais pas encore.
Et puis pas d’A. non plus… Sombre histoire qui traîne encore avec ma mère, pas facile certes, mais qui a beaucoup changé ces deux dernières années. Ce sera donc un weekend de 3 jours en Normandie, seul avec elle dans cet hectare de verdure qui me manque tant par moments. Photo, balade, restos, et puis aussi lui trouver du matériel hifi et vidéo pour remplacer ses vieilles possessions. J’espère que cela va me faire du bien de respirer un air à priori pur, d’entendre siffler des oiseaux autres que nos ravissants rats des airs, d’apercevoir cet écureuil farfelu et photogénique. J’espère.
Vivement le weekend pour en avoir le coeur net…

7 Commentaires

  • Ping : Viinz
  • Moi je ferais moins de sorties blog je profiterais un peu du temps qui passe et je ferai cadeau du billet de train à mon frangin.

    Mais j’ai pas de frangins, je fais quasi plus de soirée blog alors je dis rien 🙂

    Tu trouveras bien ton chemin 😉

  • Garko > Non loin d’Evreux

    Joëlle > Possible pour les sorties blog, mais le fait est que cela plaît beaucoup à ma curiosité maladive ! A voir donc pour tempérer un peu.
    Pour le voyage, c’est 4 personnes à financer, et ça je ne peux pas !

    Advienne que pourra oui.

  • bon je vais dire un truc très con alors (surement parce que j’ai pas tous les tenants et aboutissants) mais et si TOI (donc 1 seul billet à payer) tu allais voir ton frère?

    Non?

    Ok ok pas taper, je sors 🙂

  • LaNe > Oui mais pas trop… je te jure qu’il y a des choses intéressantes qui arrivent dans les semaines à venir 🙂

    Joëlle > Ah oui c’est un truc plus ou moins prévu avec A. et pour l’instant on a toujours reporté. A voir, je sais. Bon j’ai aussi mon autre frère à Argenteuil, pas vu depuis bientôt un an tiens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *