Le ménage par le vide

C’est le printemps, tout le monde en convient. Même quand on se prend 30 L/m² de pluie comme hier en sortant du bus. Et en général, dans l’imaginaire populaire, le printemps correspond à la période du ménage… Soit. Autant vous dire qu’heureusement que cela n’est qu’un truc « dans l’imaginaire populaire » sinon nos appartements seraient sacrément dégueulasses une bonne partie de l’année !
Enfin, toujours est-il que j’ai trouvé mieux que le traditionnel ménage de printemps : le ménage par le vide ! Diablement efficace cette petite chose. En fait, c’est très simple…
En lieu et place du sempiternel rangement, de la réorganisation systématique, on fait le vide. Vêtements, livres, vaisselle, geekeries… tout ce qui dépasse dégage. Déjà victimes de ce mode de pensée, une bonne partie de mes fringues et de celles d’A. a rejoint les jolies bornes d’évacuation des vêtements en vue d’une distribution à des personnes en ayant besoin. Autre victimes, quelques pièces de vaisselle isolées dont les frères et soeurs ont du être malencontreusement massacrées lors d’une vaisselle un peu énergique…
Mais surtout, les technoplouqueries ! Le ménage par le vide étant un peu plus difficile à envisager d’un strict point de vue moral (ou pécunier, c’est selon), je solde tout ce qui traîne et ne m’est pas vraiment utile. Ainsi :
  • un ancien objo dont je n’ai plus l’utilité mais qui fonctionne parfaitement. Hop, vendu.
  • mon écran 22″ qui n’a quasiment jamais servi. Hop, à vendre, vous êtes intéressés ?
  • mon netbook qui n’a que très peu tourné lui aussi. Hop, quasi vendu.
  • un objectif macro en vue d’un remplacement. Quasi vendu aussi.
  • et enfin le vieil EOS 10D qui n’a pour l’instant pas trouvé preneur mais que j’espère bien placer ce weekend !
Il y en a d’autres, mais ce vide fait un bien fou, libère de l’espace, libère aussi certaines façons de fonctionner, je pense notamment à l’écran et au netbook… Rationaliser les geekeries, j’ai toujours eu beaucoup de mal à le faire et je pense ne pas en être encore capable, mais j’essaie.
Et pour commencer, je vais vite fermer ce pdf avec le catalogue des objectifs Canon… Vite. Hum. Un 100mm macro ? Bon, qu’est ce que je peux bien vendre encore pour avoir ce petit 70-200 qui me fait de la lentille ? Il va falloir m’attacher je crois, je suis irrécupérable.

5 Commentaires

  • Ping : Viinz
  • Je sais pas si tu penses a moi mais je suis toujours tres grandement interessé par ton 10D.
    Très très grandement 😉

  • COmment, tu as vendu ton objo ??? Le « mais qui fonctionne parfaitement », c’est juste pour me rassurer, hein ?
    Un 22p de qualité, ça eut pu m’intéresser mais pas prioritaire… et puis par la poste, heu, comment dire ?
    Le 10D, heu, je passe.

  • Hey Bôôh, si tu regrettes l’achat de l’Objo j’veux bien te le racheter (sait on jamais ^^)!!
    Non parce que du coup je suis obligé d’en acheter un neuf et ca m’arrange pas !! :whistle:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *