Kung Fu Po, euh non Panda

Mercredi dernier, c’était encore cinéma pour l’avant première d’un film que j’attendais avec beaucoup d’impatience : Kung Fu Panda ou le destin incroyable de Po, vendeur de nouilles de son état ! Rendez-vous chez Paramount, à deux pas du boulot pour retrouver une bande de joyeux drilles emmenée par Marlène (de Passage Piéton, vous savez les gens qui ont réussi à fatiguer le lapin Duracell).
 Installation dans une jolie salle aux fauteuils profonds comme pas permis, agréablement garni d’un paquet de bonbons et d’une petite bouteille d’eau salvatrice après la montée des 5 étages ! Peu a ravagé le paquet de bonbons sous les grognements combinés de Greg et de moi même tandis qu’à ma gauche Franck me parlait photos et vibrait en pleine séance (grrr). Derrière moi ? Un couple qu’il est drôle : H2, et puis Naël aussi. Et Joëlle, en retard ! Les autres ? Sages comme des images, nous on était les deux rangs du fond, donc voilà.
Bon. Et si je parlais du film ? Le truc, c’est qu’il est bien et que je retournerai le voir avec Alice, donc il m’a plu ! Pourquoi ? C’est du Dreamworks : humour, animation irréprochable, un soupçon de sadisme, des doublages franchement corrects pour la plupart des « acteurs », une histoire amusante bien que courue d’avance (bon en même temps, pas facile de se renouveler hein …) et puis ce qu’il faut d’action et autres ingrédients qui font qu’on passe un bon moment de cinéma.
Attention, ce film n’est pas Shrek premier du nom mais il est tout de même supérieur aux dernières créations Dreamworks qui m’avaient bien déçues il faut le dire. Autant les personnages des autres films me laissaient indifférents, autant j’ai cette fois apprécié ce panda, son maître et ses condisciples, sans parler de son père et de ses nouilles qui coulent dans les veines … le tout saupoudré d’un peu de morale et de beaucoup de délires qui détonnent dans ce milieu qu’on imagine volontiers zen.
A revoir très vite donc, sinon ma douce va me tuer (au moins). Fin du film après un final explosif et habilement conclu, les gens s’extraient des fauteuils, la lumière pique les yeux, il est temps de dire au revoir aux gens que je n’ai pas cités ci-dessus : David, Anh, Angie, Céline (content de t’avoir enfin vue !) et tant d’autres … C’est quand même moche d’être un bisounours et d’aimer tout le monde, on se sent obligé de citer tout le monde dans ses billets !
Breeeef, j’ai passé un bon petit moment avec ce foutu panda après une journée bien chargée : une saine aération des neurones, de belles images, quelques rires bien placés … à réitérer au plus vite ! D'ici là, vous aurez l'amabilité d'aller faire un tour sur le site du mini-jeu des Défis de Po ! C'est fun. Hop !

 

3 Commentaires

  • C’est trop bon ça, grâce aux billets programmés combinés à vos vacances, vous n’allez pas parler aujourd’hui (et avec un peu de chance jamais) de ce dont tous les bon-sentimentaux parlent aujourd’hui ! MERCI !!!

    A part ça j’irai peut-être aussi le voir, et j’irai sans-doute voir à la fin du mois Wall-e (Pixar) mais shut, j’ai une réputation d’adulte insensible à tenir

  • Silphi > Vi on a été soignés !

    Booh > On a vu, on a vu … il n’était de toute manière pas prévu d’en parler !!!
    Ta réputation est bien gardée ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *