Iron Man 2

Iron Man. Ou l’une des plus belles surprises des adaptations de comics au cinéma avec un Robert Downey Jr. au sommet de sa forme et un panel de seconds couteaux tous plus savoureux les uns que les autres. Autrement dit, un film devenu quasiment culte et donc une pression maximale pour ce second opus, attendu comme un nouveau messie.

Oui. Sauf que vous le savez comme moi : un second opus est TOUJOURS moins bien (ou presque). Déjà parce que l’effet de surprise, de découverte du nouveau personnage, de l’univers du héros est forcément moins présent quand bien même Iron Man 2 introduit une foule de détails sur les Vengeurs, sur la personnalité d’Iron Man. Ensuite parce que les réalisateurs ont toujours tendance à en faire des tonnes pour le second opus pour en mettre plein les yeux des spectateurs, souvenez-vous bien de Matrix hein…

Donc oui, je suis un peu déçu par Iron Man 2. Voire franchement déçu même si cette déception s’est tassée au fil des jours. Je n’ai pas vraiment envie de m’étendre sur la psychologie de Stark/Iron Man car j’ai trouvé le jeu de Robert Downey Jr. beaucoup trop surjoué… trop évident, trop poussé à l’extrême : mégalomanie, volubile, volatile… c’est « trop » même si cela correspond bien au personnage. Du côté de la Veuve Noire, jouée par Scarlett Johansson, c’est l’inconsistance qui domine. Froide, trop énigmatique, vraiment plante verte qui ne se révèle que dans la phase finale toute gainée de cuir… une séquence finale qui fera certainement plaisir à tous les hommes mais rien de plus. Dommage.

Les acteurs qui s’en sortent plutôt bien, ce sont Samuel L. Jackson, Gwyneth Paltrow (un peu trop hystérique quand même…) et Don Cheadle qui prend ici une autre dimension en tant qu’ami et partenaire de Stark. Reste Mickey Rourke que l’on sent parfaitement fou, juste mais peut être pas assez « fou ». Jon Favreau ne lui a à mon sens pas laissé assez de marge pour exprimer tout son talent d’acteur que l’on sait énorme quand il le fait bien !

Bref, restent ensuite les séquences d’action, monstrueuses bien évidemment… mais l’ensemble est inégal, trop lent parfois, surjoué parfois aussi, trop bourrin autrement, il y a quelque chose qui m’a chiffonné, m’a ennuyé, bref ne m’a pas convaincu.

Si vous avez des idées, des avis, je suis preneur, quelque chose qui me ferait plus apprécier ce film… Je sais que l’ami Chandleyr a adoré, il faut qu’on se boive un verre pour qu’il me démontre tout ça !

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *