Et merde …

Je suis terriblement désolé, mais je dois vous "gaver" avec un nouvel article sur un truc à moteur. Je suis navré, navré, navré.
 
 Hop, excuses posées, je vous présente la raison de mon mécontentement : Ford vient de lâcher un communiqué de presse qui a tout l'air d'une avalanche de H&M dans un défilé Paul Ka !
 
J'annonce donc : Marcus Grönholm prend sa retraite, tout comme son copilote et beau-frère Timo Rautiainen ! (et là vous vous dîtes : "aaaah mais ça va !!! j'ai cru qu'il allait nous dire que Jacques Martin était mort !" et moi de vous dire qu'on s'en fout de Jacques Martin, surtout depuis qu'il est mort).
 
 
Bref. Je m'y attendais à cette annonce, Marcus avait déjà pas mal laissé planner le doute via des déclarations un peu alambiquées … mais il n'empêche pas moins que le choc est rude. Nul n'est irremplaçable certes, encore moins un pilote de rallye, mais disons simplement que cette grande asperge finlandaise est la seule personne à pouvoir embêter notre épouvantail national : Sébastien Loeb.
 
Il faut en plus savoir que j'affectionne vraiment le bonhomme, sans pour autant le connaître ! Franc, honnête, direct, parfois caractériel, il reste d'une simplicité exemplaire, un vrai représentant des "vieux" pilotes de rallyes : toujours accessibles à leurs fans, sans prise de melon avec le succès … Un finlandais volant de plus, avec un coup de volant et un talent exceptionnels, et qui a décidé à 39 ans de mettre fin à sa carrière alors que tout va pour le mieux pour lui !
 
Petit retour en arrière.
 
Après pas mal de rallyes nationaux et mondiaux disputés à bord de voitures privées (et 4 titres de Champion de Finlande), Marcus Grönholm, alors fermier de son état, est tout proche de raccrocher le volant et de vivre de son métier originel. C'est sans compter sur le "nez" de Jean-Pierre Nicolas qui le recrute pour développer et engager la fameuse 206 WRC … qui aura le succès que l'on sait. Marcus remporte alors 2 titres de champion du monde, une consécration indéniable de son talent.
S'ensuit alors une traversée du désert à partir de 2003 : fin de vie de la 206 face à un Loeb en pleine éclosion et un Solbert intouchable, puis 2004 avec la 307 WRC, une voiture mal née.
 
Il passe chez Ford en 2006 … c'était le bon choix. Dès ses débuts, la Focus WRC semble être née pour lui, il gagne et se bat comme un forcené avec Seb' Loeb. Les duels s'enchaînent jusqu'à la blessure du français (ce couillon s'est fracturé l'épaule en VTT ^^). Il manque son troisième titre d'un point … en sortant de la route en Australie.
Bon joueur, il avouera au final qu'il n'aurait pas aimé gagner ce titre alors que son grand rival était en convalescence à la maison ! La marque des grands, ceux qui aiment gagner dans l'adversité la plus farouche.
 
Seb'Loeb est de la même race, et la saison 2007 est à mon avis la plus belle qu'il m'ait été donné de voir depuis 1997 et la naissance de mon intérêt pour la chose automobile. Des batailles dantesques, des écarts ridicules. Un vrai duel. Comme en F1 à la belle époque des Prost et Senna ! Avec le summum il y a peu : Grönholm gagne en Nouvelle Zélande face à Loeb, pour 3 dixièmes de seconde ! Du jamais vu.
 
Marcus est cette année bien parti pour gagner sa troisième couronne tandis que Loeb court après une quatrième … qui devrait lui échapper sauf catastrophe pour le finlandais. Vous pouvez le voir, la lutte est … phénoménale. Je regrette d'autant plus que cette annonce de retraite arrive … le rallye perd l'un de ses plus grands animateurs ! 
 
Mais il le dit lui même : il veut partir en sachant qu'il peut encore gagner, au faîte de sa gloire et de son talent. Ce n'est pas sans rappeller un certain … Michael Schumacher … non ? 
 
Il ne me reste plus qu'à souhaiter que la perpective de sa retraite lui fasse encore pousser les ailes, pour aller décrocher cette couronne qu'il convoite tant depuis 2002 … et qu'il nous gratifie d'une fantastique fin de saison, même si Loeb … reste mon favori !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.