Ecorché vif

 Une fois de plus, nous sommes allés au cinéma … et cette fois-ci pour voir un bon gros film américain bourrin à souhait : La Vengeance dans la peau. C'est à dire la conclusion de la trilogie Jason Bourne avec ce cher Matt Damon toujours doté de sa gueule d'ange.
 
La soirée devait commencer par un verre avec des coupaings (enfin avec Jamal essentiellement) et pi bah l'entrée du bar était à 10€ avec 2 canettes de binouze incluses. Sachant qu'il était 20h … et que la séance était à 22h … ça nous embêtait un peu de mettre 10€ pour 2h, surtout pour boire de la bière (sachant qu'on n'aime pas vraiment ça en plus ^^).
On est donc partis manger dans un petit resto dont on vous parlera ce soir.
 
C'est donc le bide éclaté que nous sommes allés voir ce film … et franchement, heureusement que ça envoie du lourd sinon on aurait dormi comme des loirs dans la salle obscure ! 
 
Le film donc … se résume à une succession de courses poursuites, d'explosions, de combats à mains nues, de cascades au tempo enlevé ! Mais c'est 'achement bien fait parce que finalement on prend son pied !
 
Il faut dire que ça attaque bien fort avec une grosse chasse à l'homme dans Waterloo … un petit détour par Madrid … pour finir sur une grosse escapade à Tanger avec une baston mano a mano complètement folle !
Il est alors déjà temps de conclure le film et la trilogie par un final dantesque en plein NY : course poursuite en voiture, combats, et final alambiqué … avec en fond des indices successifs sur l'identité du cher Jason.
 
Qui, vous vous en doutez bien, finira par connaître son identité et faire exploser la vérité sur le complot qui entoure sa personne.
 
Nous n'en dirons pas plus, mais le film vaut sa mesure d'or, tout comme les deux précédents. Il ne sert à rien de répéter ici les différentes critiques très positives qui ont été faites sur cette trilogie : dépoussiérage du film d'action, acteur pas vraiment adapté mais finalement parfait, scènes d'actions et poursuites automobiles phénoménales tout en restant "simples"
On regrette juste à certains moments le tournage caméra à l'épaule qui lors des plans "calmes" du film a tendance à vous coller la nausée ! Pour les scènes d'action, cela "colle" en revanche très bien !
 
On peut donc dire que la trilogie est belle est bien terminée, avec brio … même si finalement on serait bien partant pour de nouvelles aventudes de David Jason Bourne ! 
 
Alors … une nouvelle franchise pour mettre James Bond au placard ? Le truc, c'est qu'après la mémoire, la mort et enfin la vengeance … le pauvre Matt Damon, il va finir écorché vif !

1 Commentaire

  • Le premier m’a tellement déçu que j’ai pas voulu voir le second, ni ce dernier : histoire raccourcie (inévitablement) mais surtout remaniée (évidemment pas à la hausse), héros très mal choisi (dans le premier on dirait un collégien), mise en scène saccadée (loin d’un ennemi d’état bien mieux filmé par exemple). Peut-être que Damon a amélioré sa composition depuis, à l’image de ses derniers rôles plus enlevés (Les frères Grimm, Confessions of a dangerous mind, Raisons d’Etat ou encore Les infiltrés), mais je reste dubitatif quand à l’adaptation des Ludlum à l’écran. Même le pacte Holcroft par Frankeneimer n’était pas exceptionnel.

    Au fait, le quatrième Bourne adapté pourrait être Bourne Legacy de E. Van Lustbader (pas lu, je ne sais pas ce qu’il vaut)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.