Back to the Future #1

Pour inaugurer cette série de billets palliant notre absence … nous allons faire un petit retour en arrière. Un retour de presque 4 ans pour être exact !
 
Oui. Les origines de Vinz & Alice. Qu'étions-nous à l'époque et comment l'histoire a-t-elle commencé ? Plantons le décor si vous le voulez bien.
  • En septembre de cette année 2003, je rentre alors en première année de cycle ingénieur à l'UTT … Je viens de passer 3 semaines en Tunisie, je suis donc reposé, beau, bronzé, musclé (si si) et je me sens bien dans ma peau. Bref, j'ai une faim de loup.
  • Alice quant à elle rentre en première année de cycle préparatoire … elle quitte enfin son chez-elle qui l'indispose, une belle bouffée d'air frais comme on en a tous besoin un jour ou l'autre ! Elle a aussi faim de découvrir la vie en étant libre de toute contrainte parentale. Nous n'irons pas jusqu'à dire qu'elle a très sérieusement envie de ce à quoi vous pensez, mais presque.
Voilà, les six premiers mois passent, je rencontre une certaine A. avec qui je passe de bon moments puis finis par me faire larguer … Une mexicaine me tend alors les bras, et je pars du principe à la noix (ingénieur quoi) qu'il faut que je me fasse plaisir. Concrètement, ça veut dire qu'il faut que je baise un max avant de me caser.
C'est terriblement moche à dire, mais c'est la stricte vérité de tous les mecs (et pas mal de nanas aussi, soyons honnêtes jusqu'au bout).
Alice a de son côté passé six mois pas forcément glorieux, mais bien quand même, faut pas déconner.
Bref, on aspire tous deux à des jours meilleurs.
 
C'est précisément à cet instant que nos trajectoires vont se rencontrer après un premier mais très rapide contact en septembre (sans suites, le contact). Plantons à nouveau le décor …
  • Alice devait aller à un apéro avec tous les étudiants Erasmus … Manque de bol, son oeil a décidé de s'infecter : direction les urgences pour une nuit vous vous en doutez ô combien palpitante.
  • Je suis quant à moi allé à l'apéro … et j'ai fini en string sur le bar à faire un strip-tease. Jusqu'à ce qu'un ivrogne étudiant décide de me faire descendre ! En manquant m'arracher le peu de vêtements qu'il me restait ! Et surtout … j'ai perdu ma montre dans cette aventure. Loose totale.
Les jours suivants, nous nous sommes croisés en plusieurs endroits pour tout d'abord nous raconter nos malheurs respectifs, puis à la Poste (lieu hautement glamour vous en conviendrez), et enfin lors de quelques séances du Printemps du Cinéma. 
Jusqu'à ce fameux soir du 15 mars 2004 où Alice est venue chez moi pour une séance cinéma privée … qui a gentiment dérivé en massage.
Enfin, au bout de multiples hésitations (mais quels boulets !!! vous auriez du voir ça), nos lèvres se sont enfin rencontrées etc.
 
Je vois vos regards, je les devine. NON nous n'avons pas couché le premier soir. Il faut dire que mon "j'ai envie de toi" aura sûrement éteint la plupart des feux qui couvaient … Quel boulet je fais. J'en ris encore. Le con.
 
Bon, par contre, le quatrième soir, j'ai envie de dire que "hop". Et bien "hop" même. Vous n'en saurez pas plus, mais nous étions alors partis pour quasiment quatre années de péripéties en tout genre, et surtout pour quatre années d'amour.
 
Après-demain, si vous le voulez bien … nous parlerons fiançailles … car demain c'est Alice qui a la parole ! 
 

12 Commentaires

  •  » C’est terriblement moche à dire, mais c’est la stricte vérité de tous les mecs  »

    Bon, je dois pas être un mec alors :dry:

  • Moi j’ai rien à dire mais je mets juste un commentaire pour faire plaisir à Vinz, parce que je sais qu’en bon Geek, il va pas pouvoir s’empêcher de regarder les stats de son blog même de Norvège.
    OUI VINZ T’INQUIÈTE PAS ON T’AIME MÊME QUAND T’ES TOUT LOIN!!!

    PS: bonnes vacances quand même hein! 😉

  • Fressine +> Mignon, mignon … c’est vite dit 😛

    Mr Gab +> On a quand même conclu bien vite hein ! Entre la prise de contact post-string et le premier bizou, ya pas 6 mois hein 🙂

    Sylv +> C’est juste que t’es passé au stade supérieur directement. T’as eu de la chance.

    Spike +> Tu sais que t’as le droit de réagir à l’article hein …

  • Annhh tu vois pas que je suis pliée de rire avec tes conneries ! Surtout le « j’ai envie de toi » pwahahaha !!!!
    Nan parce que c’est super mignon toussa toussa, surtout que vous tenez le choc malgré les années, et ça, c’est beau, mais Vinz, sans déconner, moi je dis y a méga boulet là 😆
    ‘tain après le coup du string, j’aurais changé de planète moi 😆 J’en chiale encore de rire tiens.

    Sinon, pour le [i] »(et pas mal de nanas aussi, soyons honnêtes jusqu’au bout) »[/i]… Moi je dis que c’est à cause de vous si on est comme ça… alors que vous, c’est naturel 😛

  • Spike –> Exactement, il hurle « la technologie!!!!! Trop biennnn » dès qu’il approche de mon ordi!! 😀 Hop hop oui Vinz je me cache pour lire quand t’es sous la douche et en plus je commente! Ouh la traitresse! 👿

  • Vraiment jolie petite histoire!:)
    C’est vrai que vous respirez de bonheur!
    Ah la la, ça donne envie de vieillir un petit peu pour vivre des choses comme ça! Mais bon, j’ai l’impression que c’est rare les couples comme vous.. Après je me trompe peut être, mais en tout cas, vous êtes un peu un « modèle » du couple équilibré! Enfin, j’vous connais pas, mais vous avez l’air!
    Bisous et merci pour les articles quand même tous les jours, parc’que quand j’ai vu que vous alliez partir, j’me suis dit ‘hannn mais comment j’vais faire moi sans ma petite lecture quotidienne?’, bah nan, sauvée!

  • Et à peine 4 ans après ça ressent le besoin d’exposer ses accessoires aux yeux du grand public pour faire croire qu’ils ont encore une sexualité débridée…

  • Julie +> On s’excuse hein :whistle:

    Lizzie +> Oui, une beau beau boulet 🙂
    Et oui, j’ai un cul à string paraît-il … rebondi juste ce qu’il faut 😛

    Ion +> Salope 😛

    Lulinette +> Modèle, modèle … on a aussi nos casseroles mais disons qu’on les assume 😉

    Bôôh +> Tu veux te joindre à nous ? 👿

  • Vinz : non monsieur ! Je ne suis pas celle que vous croyez d’abord. N’y vois rien de personnel, c’est juste que les filles plus grandes que moi ça me bloque (Au contraire d’un certain Nicolas S. semble-t’il). Complexe d’infériorité, quand tu nous tient !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *