Malaisie – Cameron Highlands – les trucs de touristes

malaisie_cameron_highlands_29

Les Cameron Highlants, au delà d’être connues pour leurs plantations de thé, sont aussi le verger de la Malaisie. Cette ancienne station de villégiature et de repos s’est transformée petit à petit, de gigantesques installations hôtelières poussant comme des champignons au milieu des collines et montagnes de la région. Il en résulte un paysage assez étonnant, mêlant forêts à priori vierges, énormes plantations recouvertes de serres et grands complexes à l’architecture plus ou moins respectueuse du caractère originel du lieu. Disons que la région est agréable à vivre mais qu’il n’est nul besoin de s’y attarder et que les années à venir risquent de voir arriver un lot encore plus massif de constructions au design discutable !

malaisie_cameron_highlands_29

Le côté récréatif du lieu a aussi engendré nombre d’attractions « touristiques » à l’intérêt assez limité mais fort agréables au demeurant. On commence par le Rose Garden, une plantation un peu isolée et pentue, dans laquelle une promenade est bien agréable après la montée en bus, assez impressionnante, jusqu’aux Cameron Highlands. On s’y rend en taxi depuis Tanah Rata ou Brinchang, les deux bourgs principaux des Cameron, traversant au passage une zone de marché où les fruits ne coûtent rien et sont à tomber !

malaisie_cameron_highlands_1 malaisie_cameron_highlands_2 malaisie_cameron_highlands_6 malaisie_cameron_highlands_8

malaisie_cameron_highlands_14 malaisie_cameron_highlands_18 malaisie_cameron_highlands_19 malaisie_cameron_highlands_23

malaisie_cameron_highlands_25 malaisie_cameron_highlands_26 malaisie_cameron_highlands_32 malaisie_cameron_highlands_24

De terrasse en terrasse, on progresse à travers les fleurs et les sculptures étranges, croisant ici et là quelques nains et une reproduction grandeur nature de Blanche Neige. Fascinant ! Et déconcertant. La partie haute de ce jardin des roses accueille aussi une sorte de dragon en carton-pâte… Que diable fait-il là ? Aucune idée mais c’est kitsch, totalement kitsch. Le paysage quant à lui se libère et on découvre l’enchaînement de montagnes à l’horizon, le tout sous un soleil bien décidé à faire s’évaporer la fraîche humidité ambiante.

malaisie_cameron_highlands_30 malaisie_cameron_highlands_35 malaisie_cameron_highlands_45 malaisie_cameron_highlands_37

malaisie_cameron_highlands_40 malaisie_cameron_highlands_43 malaisie_cameron_highlands_46

L’escapade s’achève, on redescend tranquillement et on se dirige vers le marché aperçu depuis le taxi. Quelques oranges plus tard, on se retrouve dans un autre « Truc Garden », celui des abeilles cette fois. Je ne goûterai pas le miel mais il avait l’air ma foi fort bon. Une prochaine fois.

malaisie_cameron_highlands_47 malaisie_cameron_highlands_50

malaisie_cameron_highlands_55 malaisie_cameron_highlands_56 malaisie_cameron_highlands_57 malaisie_cameron_highlands_52

La journée s’achève en redescendant en auto-stop jusqu’à Tanah Rata. C’est l’occasion de se rendre compte que les déplacements dans les Cameron Highlands ne sont pas aisés à moins de vouloir payer (cher) un taxi qui vous attendra jusqu’à la fin de l’excursion, ou justement à moins de vouloir prendre un tour tout organisé. C’est d’ordinaire le genre d’offres que j’évite mais à l’évidence, il va être difficile de faire autrement pour cette fois-ci. Soit, le lendemain, ce sera tour organisé !

malaisie_cameron_highlands_48 malaisie_cameron_highlands_58 malaisie_cameron_highlands_59

Soyez le premier à commenter