Sicile – Ahhh Syracuse… et Cava Grande di Cassibile pour finir

Et si on commençait d’abord par la Nature avant d’attaquer cette ville qui m’a retourné le coeur ? La Cava Grande di Cassibile, encore une visite tout sauf inscrite au programme de notre voyage, mais quelle erreur une fois de plus cela eut été de ne pas y aller ! Jugez plutôt le panorama…

On dirait le Grand Canyon en version un peu moins désertique non ? Bienvenue en Sicile, à quelques kilomètres de grandes villes, une sorte de faille gigantesque, impressionnante et qui abrite en son sein un lieu magique, couru des siciliens mais pas très facile d’accès. C’est bien simple, du haut du plateau jusqu’au fond, il y a quelques centaines de mètres de dénivelé. Je les ai parcourus en petites chaussures alors que j’avais les godasses de rando dans la voiture, une belle bêtise ! Si vous y allez, prenez donc vos chaussures, vous pourrez les enlever en bas… Jugez plutôt.

Bon, je fanfaronne, mais quand j’ai plongé, je me suis pris un putain de choc et j’ai senti mon coeur s’accélérer un peu trop à mon goût, ceci malgré quelques ablutions pour me mettre le corps à température… Mais quel bonheur après une première entrée-sortie d’y retourner à nouveau pendant une demie-heure ! Eau parfaitement claire, léger courant, fraîcheur tonifiante, je serais resté là des heures et des heures s’il n’avait fallu retourner à Syracuse avec ma dame baroque.

Ahhhh Syracuse… Passage le soir d’avant, balade au couchant, découverte de sa place magnifique où siège le Duomo et ses bâtiments annexes, promenade sur la place d’Archimède… quel bel endroit ! Surtout si l’on rajoute la rencontre avec un vieux monsieur, consultant dans le pétrole après une carrière complète dans ce domaine qui nous parle de sa famille, de Syracuse, de notre « beau couple », un truc complètement inattendu qui a rajouté à la magie du lieu.

syracuse_2

Enfin ça c’était le premier soir… Le lendemain matin, c’était donc Cava Grande di Cassibile puis un déjeuner à Syracuse et une balade en début d’après-midi dans la Syracuse antique, non loin d’Ortigia, la fameuse pointe de la ville dans la mer. Un ensemble de ruines magnifiques, de l’oreille de Dionysos au théâtre grec en plein travail en vue d’une future représentation (mon dieu mais je VEUX assister à un spectacle dans ce théâtre !!!) en passant par l’amphithéâtre romain et cette splendide structure grecque, la plus grande du monde, 200 m de long !

syracuse_antica_1

Retour à Syracuse pour la fin d’après-midi… et pour le dîner au même endroit que le midi, notez bien l’adresse : Lungolanotte, Via L. Mare Alfeo 23, Syracusa… Aaaaahhhh Syracuse…

Je veux y vivre… je veux y vivre…

Tags de cet article
, ,