Les temples de Sukhothai

Après quelques jours passés à Bangkok et une journée à visiter les temples d’Ayutthaya, le voyage en Thaïlande a pris la piste du nord du pays pour rejoindre Sukhothai. Sept heures de bus, l’arrivée dans la guest house fort sympathique, une balade en ville et une bonne nuit de repos, voilà ce qui servit de prélude à la découverte de cet ensemble historique classé à raison à l’Unesco.

thailande_sukhothai_1 thailande_sukhothai_8 thailande_sukhothai_4 thailande_sukhothai_6

Le lendemain matin, il est temps de prendre une sorte de bus ouvert pour les quelques kilomètres séparant la ville à proprement parler de Sukhothai et celle de Old Sukhothai où se situent réellement les temples. Chapeau de paille acheté (un achat fort pertinent au vu de la chaleur et de l’absence d’ombre par endroits), on s’enfonce dans l’enceinte fermée qui abrite la majeure partie des temples. Wat Chana Songkhram et Wat Mahathat sont les premiers grands temples que l’on aperçoit et la claque que l’on prend est bien réelle.

thailande_sukhothai_10

Les bouddhas de plus de 10 mètres de haut nous toisent, enclavés dans leurs enceintes tandis que d’autres, assis, reçoivent encore prières et offrandes des visiteurs. L’endroit est stupéfiant, en remarquable état de conservation et il y règne un silence apaisant. Cette première impression digérée, on continue son chemin jusque Wat Si Sawai, splendide ensemble de prangs aux décorations magnifiques, ceinturé par un écrin verdoyant.

thailande_sukhothai_28 thailande_sukhothai_29 thailande_sukhothai_31 thailande_sukhothai_32

Avant de continuer la visite du « centre » historique, nos pas nous emmènent à l’extérieur de l’enceinte, en direction de Wat Phra Phai Luang et Wat Si Chum. La marche se déroule pour partie en plein soleil, à la mauvaise heure. L’ombre est rare, le soleil cuisant mais l’endroit vaut l’effort… Le premier temple, s’il ne paye pas vraiment de mine au premier abord, abrite un prang aux décorations sublimes.

thailande_sukhothai_38 thailande_sukhothai_42 thailande_sukhothai_43 thailande_sukhothai_44

Le second abrite quant à lui un bouddha assis de taille fort respectable, dont les pieds, jambes et mains sont partiellement recouverts de feuilles d’or, autant d’offrandes… Le regard du bouddha est incroyable et rien que pour ce moment où l’on franchit les portes du temple sous son regard, il faut s’éloigner du centre de Sukhothai pour voir ce temple.

thailande_sukhothai_50 thailande_sukhothai_51 thailande_sukhothai_52 thailande_sukhothai_53

Retour cahin-caha jusqu’au cœur de la vieille ville, on découvre alors quelques temples mineurs remarquables, comme Wat Chang Lom et ses éléphants.

thailande_sukhothai_56 thailande_sukhothai_57 thailande_sukhothai_59 thailande_sukhothai_60

Enfin, on termine par Wat Sa Si, temple trônant au centre de son étendue d’eau…

La journée s’achève doucement, le soleil commence à se planquer et il est temps de songer à rentrer. Je m’attarde, ratant le dernier « bus », voulant à tout prix avoir en souvenir le coucher de soleil derrière Wat Mahathat. C’est raté… de perfides nuages ramenant leurs volutes au dernier moment et gâchant le moment. D’autant plus perfides qu’une fois sur une espèce de triporteur hors de prix me ramenant à New Sukhothai, j’aperçois le disque flamboyant du soleil. Ah, quelle photo cela eut été !

thailande_sukhothai_75

Tags de cet article
, ,

1 Commentaire

  • Très belle découverte, ça me donne envie d’y faire un tour lors de mon prochain séjour.
    Une journée sur place, est-ce suffisant ? La végétation semble bien verte sur tes photos et c’est très joli, à quelle moment de l’année y es-tu allé ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *