Bali – douceur de vivre et repos à Ubud

Parmi les multiples dilemmes rencontrés pendant l’organisation de ce voyage, une question est souvent revenue : fallait-il passer une semaine à Ubud ? La réponse choisie fut un oui et bien m’en a pris car la principale réserve a été rapidement levée. La réserve en question était la possibilité de circuler depuis Ubud sur une majeure partie de Bali, en scooter ou autre. Je ne sais pas si c’est facile en haute saison (juillet / août) mais clairement, en avril / mai, c’est totalement faisable et j’aurais même tendance à vous le recommander ! J’ai donc passé une semaine à Ubud, y vivant tranquillement mes matinées et soirées tandis que les journées m’emmenaient aux quatre coins de Bali pour visiter tel ou tel temple, telle ou telle ville. Je reviendrai plus en détail dessus dans une série d’articles sur Bali mais voici d’ores et déjà quelques petits coins, adresses et trucs à faire à Ubud, répartis sur grosso-modo deux journées complètes sur place.

Commençons par déambuler dans la ville d’Ubud à proprement parler. Le centre est constitué de deux rues principales et d’une troisième qui les borde : Jalan Hanoman, Jalan Wenara Rama et au nord, Jalan Raya Ubud. Ces trois rues délimitent un carré duquel on ne sort que peu et où se concentre l’essentiel des adresses, que ce soit restaurant, bar ou centres de massages. Sans oublier les hôtels. Sachez que si sur Maps, la zone semble petite, il n’en est rien et seule cette zone se parcourt bien à pied sans souffrir. Au delà, prévoyez un scooter car ça commence à faire loin ! Autrement dit, n’hésitez pas à vous trouver un hôtel dans le coin… et n’hésitez pas d’ailleurs à aller du côté de Jalan Bisma, une troisième rue qui commence à se peupler et se faire une beauté touristique pour la partie nord. Le sud est un peu plus sauvage. On aperçoit les rizières d’un côté, des jardins partagés et Wenara Rama de l’autre. C’est ma rue préférée à Ubud, sachez-le et ça n’a rien à voir avec le fait que mon hôtel et mon restaurant y étaient ! C’est une vraie bonne surprise par rapport aux autres rues, rapidement bondées. Il y règne toujours un certain calme, c’est peuplé le soir sans être bondé et on y trouve aussi encore quelques jolis paysages. Vous l’aurez compris : logez-vous et mangez dans le coin !

voyage-indonesie-ubud-3

voyage-indonesie-ubud-2 voyage-indonesie-ubud-4 voyage-indonerie-ubud-40 voyage-indonerie-ubud-75

Au nord, sur Jalan Raya Ubud, plusieurs choses à voir que voici listées : le Blanco Museum que je n’ai pas vu et qui paraît-il vaut le coup d’œil ; le Pura Saraswati, ce fantastique temple et ses nénuphars ; l’Ubud Palace et ses splendides instruments de gamelan ; enfin le marché d’Ubud, sans intérêt selon moi si ce n’est quand les fruits et légumes y ont leur place et que vous vous levez à 5h. Sans moi, vous l’aurez compris pour ce dernier point ! Ces différents points vous occuperont facilement le temps d’une balade d’un point à l’autre de la ville. Si vous aimez les spectacles de danse, il va sans dire que vous aurez de quoi faire du côté de l’Ubud Palace, quasiment tous les soirs !

voyage-indonerie-ubud-71 voyage-indonerie-ubud-72 voyage-indonerie-ubud-74 voyage-indonesie-ubud-60

voyage-indonesie-ubud-58

voyage-indonerie-ubud-25 voyage-indonerie-ubud-26 voyage-indonerie-ubud-27 voyage-indonerie-ubud-28

voyage-indonerie-ubud-31 voyage-indonerie-ubud-32 voyage-indonerie-ubud-35 voyage-indonerie-ubud-36

voyage-indonerie-ubud-37 voyage-indonerie-ubud-38 voyage-indonerie-ubud-41 voyage-indonerie-ubud-42

voyage-indonerie-ubud-43 voyage-indonerie-ubud-44 voyage-indonerie-ubud-45 voyage-indonerie-ubud-46

voyage-indonerie-ubud-49 voyage-indonerie-ubud-50 voyage-indonerie-ubud-51 voyage-indonesie-ubud-6

Ubud est belle, peuplée de temples et de vieilles maisons traditionnelles, surpeuplée de statues et décorations variées et surtout jonchée d’offrandes. Tous les matins, les balinais font leurs offrandes et les disposent devant chez eux, leurs magasins, leurs offrandes ou même devant mon bungalow dans la forêt. C’est troublant et doux à la fois. Il y a une réelle candeur et une réelle douceur dans cette façon de vivre sa religion et ses croyances qui m’a séduit. Je n’en ai très certainement perçu que la surface mais Ubud se présente comme un petit havre de paix pour qui sait s’évader des deux grandes artères et ne pas y passer tout son temps. Je vous parlerai de la Monkey Forest et de quelques balades aux alentours dans un prochain article. Je vais d’abord répondre à quelques questions…

Où dormir à Ubud ?

Bucu View Bungalow, sur Jalan Bisma, parce que ça se résume bien en photos et que c’est un bon compromis prix / services entre les guesthouses peu chères et sans piscine et les hôtels grand luxe bien trop chers ! Il faut demander le bungalow 7, le plus isolé et proche de la jungle et de la source naturelle de la demeure… Petit déjeuner sans grand intérêt mais pour le reste, c’est très bien, y compris pour la location de scooter et pour les menues informations sur les choses à faire et à voir !

voyage-indonesie-ubud-bucu-view-1 voyage-indonesie-ubud-bucu-view-2 voyage-indonesie-ubud-bucu-view-10 voyage-indonesie-ubud-bucu-view-15

voyage-indonesie-ubud-bucu-view-5

voyage-indonesie-ubud-bucu-view-6 voyage-indonesie-ubud-bucu-view-8 voyage-indonesie-ubud-bucu-view-12 voyage-indonesie-ubud-bucu-view-14

Où boire un verre à Ubud ?

Au Tropical View Café car leurs desserts sont bons et les jus de fruits également ! WiFi gratuit et vue imprenable sur les rizières… Ne pas trop regarder la bordure de la première rizière, ça peut être un peu sale mais pour le reste, un petit havre de paix à deux pas de la Monkey Forest où il fait bon traîner un peu.

voyage-indonesie-ubud-61

voyage-indonerie-ubud-3

Où manger à Ubud ?

 De nombreuses options pour manger, cela va de soi ! Une belle adresse, un peu chère et donc à garder pour quelques occasions : Café Wayan. Cuisine saine, fine et plutôt délicate ; cadre adorable mais service un peu pressé. Ensuite, notre taverne pendant de nombreux soirs : Semu Jaen Resto & Bar. Service un peu brouillon mais adorable, cuisine peu chère et vraiment honnête dans l’assiette ! Il y a des tonnes d’autres restaurants en ville, vous vous en doutez, à des tarifs extrêmement variables. Une solution : tester, bien lire les cartes, regarder les assiettes et ouvrir grand les narines et les oreilles !

Où se faire masser à Ubud ?

Même remarque que ci-dessus pour les restaurants : il y en a des tonnes mais j’ai une grande préférence pour le Venezia Day Spa, à quelques pas du Tropical View Café. Le combo parfait, un très joli cadre et un personnel aux petits soins, sans oublier le thé au gingembre à la fin, délicieux. Tarifs doux, comme partout à Ubud. Vous serez tentés d’y venir tous les soirs après votre journée de randonnée ou de scooter !

C’est terminé pour ce premier article sur Ubud, plutôt orienté balade dans la ville et adresses. Difficile de résumer cette semaine sur place si ce n’est que la vie est douce à Ubud. On comprend volontiers ceux qui y passent des semaines entières et pour ce qui me concerne, j’ai adoré y passer quelques jours complets pour la visiter et l’utiliser comme base d’exploration de l’île de Bali. C’est simple, si d’aventure je remets les pieds à Bali, ce sera très clairement à Ubud pour quelques jours de farniente et de détente.

Tags de cet article
, ,