Genève – Randonnée et baignade autour du Léman

Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais pas rendu à Genève pour autre chose que son salon automobile ! Il faut en effet compter en belles années, quelque chose comme 2009 pour mes randonnées dans la région. Ce n’est pourtant pas l’envie qui me manque de retourner randonner dans les Alpes ou découvrir plus largement la Suisse (le Valais me fait terriblement de l’œil !) mais il faut croire que les sirènes asiatiques ou grecques ont eu pour le moment plus d’efficacité que les cors suisses. Me voici donc de retour le temps d’un weekend dans la ville de Genève. Que faire sur place ? C’est simple : profiter, randonner, se baigner, la vie toute en douceur dans une ville qui, si elle ne me séduit toujours pas, propose un panel d’activités bien fourni et en phase avec mes activités favorites !

Parmi les grands classiques, il y a bien sûr l’ascension du mont Salève, côté français me direz-vous mais on va dire que c’est en Suisse car le paysage observé s’y trouve majoritairement. Direction Collonges-sous-Salève en bus pour franchir la frontière et grimper tranquillement au pied du massif montagneux jusqu’à un des passages menant au sommet. Si le parcours traditionnel consiste plutôt à emprunter le téléphérique ou un chemin qui le suit plus ou moins, il y a également un passage appelé la Grande Gorge qui remonte en sinuant le flanc de la montagne. Il faut compter une grosse demie-heure d’ascension pour atteindre la partie haute et rejoindre la route, avec quelques trouées dans les arbres qui forment un couvert parfois frustrant mais sûrement salvateur en cas de gros soleil car cela grimpe assez fort !

balade-geneve-weekend-saleve-paquis-3

balade-geneve-weekend-saleve-paquis-13

Une fois la route sommitale atteinte, on peut choisir de continuer la randonnée telle que le propose le Rother avec son parcours n°6 ou bien bifurquer en direction du téléphérique pour redescendre par le chemin “usuel”, particulièrement ardu avec une partie à pic de falaise sécurisée mais impressionnante ! Attention également, il y a pas mal de raccourcis que certain(e)s ingénu(e)s pourraient être tenté(e)s d’emprunter… ! Fourbe, fourbe, ce petit chemin. Bref : la vue depuis le téléphérique est splendide, donnant sur tout Genève et le Jura Suisse, découvrant la ligne courbe du Léman et offrant un coin parfait pour boire une petite bière locale et pique-niquer.

balade-geneve-weekend-saleve-paquis-18

Le lendemain, le temps est parfaitement clair, le ciel d’un bleu dénué de nuages et il y a comme un petit vent frais qui balaie le lac et adoucit l’atmosphère. Le temps parfait pour aller se balader rapidement dans le centre de Genève et pour ensuite découvrir une activité bien connue des genevois : la baignade dans le Léman. Pour ce faire, il y a bien sûr de nombreuses possibilités et l’une d’entre elles se nomme “les bains des Pâquis”.

balade-geneve-weekend-saleve-paquis-30

Ces bains publics, accessibles à vil prix, proposent une offre complète pour passer un bon moment dans le Léman : plage aménagée, bassins aménagés, plongeoir, cabines de douche, restaurant, tyrolienne, massages, stand-up paddle, fondue toute l’année et ainsi de suite ! C’est évidemment plein de monde avec ce temps mais il n’y a pas grand monde dans l’eau. Celle-ci est annoncée à 19°c avec l’air à 21°c. C’est sûrement le cas au ras des galets, sûrement moins vrai au niveau des pontons qui trônent à la surface, gages d’un séchage au soleil.

balade-geneve-weekend-saleve-paquis-43

Vous vous souvenez, je vous parlais tout à l’heure d’un petit vent frais balayant la surface du lac. Vous imaginez la suite ? Pas de crème solaire, un petit air frais qui roule sur la peau et chasse les gouttelettes bien fraîches du lac, une eau qui rafraîchit durablement le corps et un endormissement presque total après la dégustation du très bon pad thaï proposé par le restaurant des Pâquis. ÉCREVISSE ! HOMARD ! Voilà ce à quoi j’ai ressemblé pendant plus de 10 jours. Le con de chez con, je me suis totalement oublié… mais c’était vraiment bien, cette baignade et ce moment à lézarder au soleil. Les plongeons dans le lac sont également un régal ! 5 mètres et 10 mètres, de quoi avoir une bonne petite bouffée d’adrénaline avant de frapper l’eau fraîche ! Le pied et une certaine idée de la douceur de vivre dans cette ville.

balade-geneve-weekend-saleve-paquis-42

Pas de doutes, il faudra revenir pour randonner et pour se baigner, pour profiter encore d’une grande bouffée d’air pur à quelques heures d’un Paris nettement moins doux au regard et à la peau. Simplement : ne plus oublier la crème solaire.