Canaries – Tenerife – Jour 2 – de Cruz del Carmen à Chinamada

Pour cette deuxième journée à Tenerife, il fait un temps superbe et l’évidence est évidente : je me dois d’aller dans l’Anaga qui est et reste mon coin préféré de l’île, n’en déplaise au roi Teide. Là-aussi, comme hier, il faut choisir entre de multiples parcours de randonnée et celui qui me tente le plus aujourd’hui fait une belle boucle entre crêtes et fond de barranco, de Cruz del Carmen à Chinamada.

Je me gare donc tant bien que mal au parking certes conséquent mais somme toute limité (c’est le weekend, un 26 décembre, il y a donc un peu foule de locaux et de touristes dans le coin) de la petite chapelle de Cruz del Carmen, à l’entrée du parc rural de l’Anaga. S’il y a du monde au parking, il n’y a en revanche plus personne une fois que commence la descente à travers la belle forêt d’altitude qui coiffe tout le parc.

Au niveau du hameau de Casas del Rio, on quitte la forêt humide pour trouver des zones certes encore ombragées mais parsemées de culture en terrasse. Celles-ci vont se multiplier peu à peu, avant que le sentier ne finisse par rencontrer une bifurcation, à la Degollada de Las Escaleras.

Je prends ici à gauche en direction de Chinamada, le sentier devenant alors un superbe balcon sur le barranco voisin et sur la première section déchiquetée de l’Anaga. Quelques nuages ont également fait le voyage mais on reste dans l’ensemble en plein soleil, avec un léger vent pour ne pas avoir trop chaud.

Chinamada apparaît enfin au bout du chemin, le village partiellement troglodyte étant lové au sommet d’un pic isolé de l’Anaga. On y descend pour en faire le tour, découvrir quelques-unes des maisons bien évidemment habitées. Il y a un tout petit peu plus de monde ici, puisque le village est également le point d’arrivée d’une autre randonnée, faisant l’ascension depuis la côte voisine.

Depuis le village, un autre petit sentier en impasse mène à un mirador, celui d’Aguaide, tout en découvrant également de belles vues en chemin sur les terrasses cultivées et sur le Roque de Los Pinos avec ses quelques cheveux / pins au sommet du crâne caillouteux ! Le détour n’est pas très long et achèvera de vous ouvrir l’appétit avant la suite de la randonnée.

Chinamada ne constitue en tout cas pas le point le plus bas de la randonnée, soyez-en bien conscients ! La randonnée dans son ensemble fait 900m de D+ et on va bientôt comprendre pourquoi, avec un joli sentier qui descend assez sèchement vers Batan de Abajo, un village que l’on aperçoit nettement plus bas, de l’autre côté de l’immense barranco.

Voilà donc pourquoi la randonnée dans ce format-là n’est pas si évidente que cela. Cela vaut pourtant bien la peine de descendre car le sentier, parfois exposé, est en général en balcon sur le barranco, offrant autant de vues superbes qu’il a de virages à flanc de montagne et ce, jusqu’au menu cours d’eau en son point le plus bas.

En poursuivant la randonnée en fond de barranco, on tombe sur une série de petites maisons, parfois de plein pied, souvent troglodytes. Des cercles de battage des céréales et plantes cultivées ici sont encore visibles, témoignant de l’intense activité textile et agricole qui se déroulait ici jusqu’il y a peu.

Il reste aujourd’hui ces témoins, d’anciens moulins à eau ou encore des dragonniers et une somme de vignes et fruitiers que l’on découvre en remontant sur la pente et le chemin très raide donnant accès à Batan de Abajo !

Le sentier continue ensuite sur la route, avant de prendre une piste carrossable menant à un tunnel et à Batan de Arriba, la voisine avec son autre moulin et sa petite vallée ayant tout d’un paradis. Il ne reste alors plus qu’à remonter dans la pénombre la longue et belle pente boisée menant à Cruz del Carmen. Les 900 mètres sont bel et bien là…

Retour à Cruz del Carmen. Le soleil baigne le mirador qui donne sur la crête montagneuse qui traverse Tenerife. Le Teide est là-bas, à contrejour, superbe. Je l’aime toujours autant mais les barrancos déchiquetés et les formes superbes des montagnes de l’Anaga ont définitivement ma préférence !

La carte de cette journée à Tenerife :

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.