Canaries – Gran Canaria – Jour 6 – la Fortaleza et Cuatro Puertas

Pour cette sixième journée à Gran Canaria, je me suis décidé à changer un brin, comme pour l’excursion au nord-ouest mais cette fois-ci au sud-est ! La zone de Tijarana, villages de San Bartolomé et Santa Lucia en tête, est réputée pour sa beauté et son compromis entre l’aridité du sud et la verdoyante zone centrale.

Me voici donc à emprunter la GC-1 pour la quitter après avoir franchi le spectaculaire barranco de Guayadeque. Je traverse alors les villages jumeaux de Ingenio et Aguimes, avec leurs belles églises et la superbe route qui en part vers les montagnes et le village de Temisas : la GC-550. A ne pas manquer !

Me voici désormais à Santa Lucia de Tijarana ! Le centre du village abrite quelques parkings qui permettent de randonner dans la région et notamment de rejoindre la zone plus au sud, dite de la Fortaleza. Je quitte donc ce joli centre ville pour rejoindre ce petit coin dans la vallée.

Les paysages du début de randonnée sont un brin monotones mais au loin, on devine la présence des grandes roches massives de cette forteresse qui fut le dernier lieu de bataille entre les populations autochtones canarii et les envahisseurs espagnols. Cette randonnée, la 39 du Rother, n’est donc que moyennement intéressante au départ mais permet de se mettre en jambes et offre malgré tout de beaux paysages sur la grande vallée de Tijarana.

Le lieu de la Fortaleza est effectivement assez bluffant, massif, dominant un barranco abrupt. Il est percé d’une gigantesque cavité qui le traverse de part en part, tandis que d’anciennes habitations se trouvent au sud, dominant le barranco. L’endroit est vraiment imposant, par sa nature brute et par le poids de son histoire.

La randonnée remonte ensuite vers le petit hameau de la Sorrueda, plutôt paradisiaque, aux chiens qui gueulent dans le vide près. On longe alors un lac de barrage, la presa de Sorrueda, bien à sec en cette saison. La remontée dans le barranco vers l’autre hameau de El Ingenio est aride mais splendide, remontant tranquillement vers le plateau en contrebas de Santa Lucia, que l’on retrouve après une ultime et raide montée !

La randonnée était annoncée pour 5 heures mais après 3h30, nous en avons déjà terminé ! Sans courir, simplement en marchant à bon rythme… Bon. Que faire ? Grimper vers San Bartolomé de Tijarana ? Filer plein sud ? Finalement, c’est l’est qui l’emporte avec une petite marche combinée à une découverte de site canarii de toute beauté : la rando 68, Cuatro Puertas.

Le site est défensif au possible, situé à quelques encâblures de la ville de Telde, dominant la zone et balayé par un vent puissant ramenant peu à peu les nuages du large vers les hauteurs de l’île. Il a fait un temps assez exécrable au nord cette journée et cela se sent ici. Je me promène sur ce sommet rocheux, admirant les cavités creusées un peu partout dans la roche, du sommet avec sa zone d’offrandes à ses flancs massifs aux grottes bluffantes. Quel site !

Il est temps de finir la journée. Baignade ? Allez.

La carte de cette journée de roadtrip et de randonnée :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.