Test produit – Imprimante Lexmark Genesis S815

Il y a quelques temps, Lexmark lançait sa nouvelle bête, la Genesis, une toute nouvelle imprimante au format inédit, à la fois destinée aux petites entreprises et aux particuliers de part son design et ses fonctionnalités. En effet, ce qui impressionne de prime abord avec cette nouvelle imprimante, c’est sa taille et sa forme : c’est plutôt gros et très différent de ce à quoi Lexmark (et d’autres marques d’ailleurs) nous avaient habitués pour les imprimantes grand-public. Reste que c’est aussi nettement plus beau avec cette grande surface noire brillante et l’écran de 10,9 cm que l’on devine, digne successeur des écrans introduits sur la génération précédente. Cette dernière m’avait d’ailleurs bluffé et notamment la S605 Interact qui n’a pas démérité après plus d’une année d’utilisation.

Alors, certes, il y avait encore quelques soucis, notamment au niveau software… Qu’en est-il avec cette nouvelle génération ? Déballage, effeuillage de toutes les protections et autocollants, allumage, on suit « bêtement » les instructions et voilà… Les cartouches sont installées, le WiFi est configuré, la tête d’impression alignée, la machine est prête et d’ores et déjà connectée. Simple et efficace en ce qui me concerne.

Il s’agit maintenant de se balader dans les différents menus de la bête au moyen de l’écran tactile. Celui-ci s’avère toujours aussi réactif que celui de la S605 : détection rapide et précise des commandes, peu de latence, un « clic » sonore de confirmation de commande tactile, je reste complètement fan de cette technologie que Lexmark a introduit sur la quasi-totalité de ses modèles il y a un peu plus d’un an. A ce propos, j’en ai profité pour la faire tester à ma mère, pas vraiment un foudre de guerre pour ce qui est des nouvelles technologies et le tactile sur imprimante a clairement surpassé mes espérances. Autrement dit, ma mère est désormais capable d’utiliser une imprimante. Merci l’écran tactile.

Complètement noir au repos de la machine, celui-ci s’anime à l’allumage (un peu lent soit dit en passant) pour présenter les commandes basiques d’une imprimante multi-fonctions : Copier, Numériser, Télécopier… et enfin les fameuses Smart Solutions de Lexmark. Pour la copie ou la numérisation, Lexmark a développé une nouvelle façon de faire les choses sur la Genesis grâce à une caméra installée dans l’imprimante qui permet d’avoir un aperçu instantané du document à scanner et une vitesse de scan de moins de 3 secondes. La vitesse de numérisation est vraiment bluffante, le capot vertical étant finalement très pratique à utiliser et l’impression ne démérite pas, que ce soit sur du texte ou sur de la photo (résultats très honorables avec un bon papier photo). Pour ce qui est des specs complètes, je vous invite à jeter un oeil ici.

Au travers de ces menus, on peut donc choisir ce que l’on veut faire de manière très simple : copier vers un fichier, vers une clé usb, vers une carte mémoire ou vers un ordinateur (PC, pas sur Mac malheureusement…), mailer le fichier, choisir si on veut un pdf, un pdf multipage ou une photo en jpg. Simple et évident une fois de plus, les grosses icônes rendant les choix encore plus rapides et sûrs.

Du côté de la configuration, c’est aussi très simple et rapide : mode éco, impression recto/verso, WiFi, état des cartouches, etc. On y accède soit au moyen des touches tactiles de bas d’écran soit par le menu de configuration classique. L’écran tactile reste là aussi un atout de taille.

Mais ce qui reste un autre avantage des imprimantes Lexmark interactives, ce sont les Smart Solutions que l’on crée sur le site dédié et qu’on synchronise ensuite avec son imprimante !

Reste maintenant la détection par le Mac de l’imprimante. Et plutôt que d’installer le CD fourni par Lexmark, je me suis contenté d’aller dans le gestionnaire d’imprimantes, d’ajouter et de détecter automatiquement l’imprimante sur le WiFi, puis de faire la mise à jour de pilotes Lexmark suggérée par l’utilitaire. Et basta. Tout fonctionne parfaitement ! Idem pour AirPrint depuis l’iPhone…

Il ne me reste plus maintenant qu’à configurer le télécopieur mais je suis d’ores et déjà conquis par cette nouvelle imprimante. Lexmark confirme son gros avantage en terme de technologie embarquée avec ses écrans tactiles, le scan hyper rapide, du WiFi N, les Smart Solutions… et s’améliore nettement en terme de software, ce qui n’est pas un mal ! En clair, que du positif sur cette nouvelle imprimante un peu à part et qui préfigure nettement le futur de l’imprimante grand public / PME.

5 Commentaires

  • Ping : Viinz
  • Bonjour,

    merci pour ce « déballage » et test. Ca à l’air d’être un très bon produit !

  • ouai je viens de la decouvrir ce jour chez un client, et cette ergonomie est séduisante ! partie impression nickel, scan correct sans plus en HD …

    grand plus avec la fonction Airprint, par contre utilisation PME un peu limite … puisque pas de scanner RV …

    scan réseau OK, rapide à mettre en œuvre autant sur mac que sous Win 7, un peu plus pb sous XP (pb detection printer en wifi) …

    Merci pour l’info du airprint que je cherchais 😉

    Sebastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.