Test – Philips Eveil Lumière + Wake-app

Pendant les trois dernières semaines, j’ai eu l’occasion de tester le Philips Éveil Lumière (modèle HF3485) couplé à l’application iPhone dédiée, la Wake-app. Le but de ce test, au delà de vérifier les dires de quelques amis déjà équipés ou ayant déjà testé, était de comparer mes réveils matinaux avec ou sans la fameuse machine.

Confortablement installé sur la cheminée à côté du lit, convenablement réglé une heure indue, à savoir 6h10, le réveil commence à diffuser sa lumière 30 minutes avant le chant des oiseaux. Car oui, j’ai bien évidemment choisi les oiseaux pour me réveiller. Le chant du coucou était aussi assez sympathique mais il m’a rappelé le fieffé oiseau qui m’empêchait de faire des grasse-mat’ en Normandie chez ma mère ! La lumière et le son sont réglés moyennement, il s’agit de me réveiller moi et non pas celle qui a la chance de dormir deux bonnes heures de plus. Il a donc fallu trouver le bon réglage pour arriver à ce résultat mais cela fonctionne désormais très bien.

Les réglages se font d’ailleurs de manière complètement transparente via les touches + – Menu et Select. Il m’a simplement fallu sortir le mode d’emploi pour quelques petites choses supplémentaires comme les mémoires de la radio ou le réglage de la simulation d’aube. Autrement dit, le réglage est vraiment évident à faire, un bon point.

Reste donc la question de la qualité du réveil, de ce type de réveil, par rapport à mon ancien fonctionnement. Celui-ci était d’ailleurs très simple : l’iPhone qui sonne fort dans le salon à 6h10 afin de me forcer à sortir du lit et à lancer ma journée… mon quotidien depuis 7 mois ! Afin de quantifier la qualité du réveil, je me suis muni de deux outils : primo ma subjectivité, secundo l’application Wake-app développée par Philips. J’ai mené le test pendant une semaine sans Éveil Lumière puis pendant deux semaines avec le fameux réveil, en l’oubliant par mégarde de temps à autre.

L’application est amusante : à heure dite et en utilisant l’alarme de l’iPhone, elle vous pose quelques questions : vous sentez-vous en forme, avez-vous eu du mal à me lever et enfin un petit test de réactivité de bon matin ! A partir de ces résultats avec / sans le réveil, l’application fait un comparatif et vous indique si oui ou non vous vous réveillez mieux.

Alors oui l’application dit que je me réveille mieux ! Soit. Le fait est qu’elle dit vrai. Je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite mais mes réveils sont plus doux, j’ai moins la sensation d’utiliser un palan pour sortir du lit aussi tôt, il n’y a plus cette “violence” de la sonnerie stridente à l’heure dite. Il m’arrive tout simplement de me réveiller 5 à 10 minutes plus tôt en me sentant frais comme un gardon, cela ne m’était pas arrivé depuis un bail. Et là où je me rends compte que c’est dû à l’Éveil Lumière, c’est que quand je l’oublie et que je laisse à l’iPhone le soin de me réveiller, je retrouve mes anciennes sensations : au radar, dans la coaltar, la tête dans le cul.

Au final, je dois avouer que ce réveil est une très agréable surprise et que depuis deux semaines, je vois mes réveils à l’aube avec beaucoup plus de sympathie !