Test – Philips Bodygroom

 Bon, je vous l'ai fait gagner l'autre jour mais on m'en avait aussi donné un pour que je puisse le tester et faire la fête à mes poils. Le but : que le Philips Bodygroom rendre mon joli corps encore plus beau ! (vous pouvez rire / me jeter des pierres / me faire un chèque pour une opération chirurgicale).
 
Le Bodygroom, c'est donc une tondeuse multi-usages destinée à l'entretien capilaire de différentes zones de notre corps d'homme. A croire que la chasse aux poils est encore et toujours à la mode et que les corps lisses font systématiquement rêver. Phénomène de société, c'est cyclique et j'en suis une victime tout à fait consentante : les poils, c'est pas classe, point. Revue de détails…
  • le torse… le TORSE ? nan mais ça va pas oh ! Le jour où je me tondrai le torse, c'est quand j'aurai les pectoraux de Daniel Craig qui monte dans son Aston Martin. Autrement dit, on va attendre.
  • l'aine… A ce niveau là, les sabots font bien leur boulot, que ce soit la forêt amazonienne, la savane ou la steppe (chacun son mode de vie, perso je suis plus steppe…). Pour la suite, le rasage à proprement parler, pas de problème à signaler non plus si ce n'est que les lames chauffent assez rapidement, il faudra donc faire attention à ne pas se faire de mal hein…
  • les aisselles… Même constat ! Pas de souci pour cette zone pourtant assez sensible (chez moi en tout cas).
  • les jambes… les JAMBES ? Vous m'avez pris pour un cycliste ou quoi ? Pfff…
  • le dos… le DOS ? Bon, j'ai 3 poils qui parfois font une migration depuis ma tête mais ils succombent en général à la pince à épiler, nul besoin de rasoir !
  • et enfin la barbe… Et là petite déception puisque j'espérais utiliser le Bodygroom pour tailler ma barbe de manière régulière. Les sabots ne fonctionnent cette fois pas bien avec ce type de poils et n'arrivent pas à les relever. Avec le sabot de 3 mm, on se retrouve finalement avec les poils à 7 ou 8 mm ! Bref, cela ne coupe pas grand chose mais j'ai peut être été optimiste en pensant que le Bodygroom pouvait aussi faire ça en plus. Tant pis, ma vieille tondeuse neurasthénique pour les cheveux a encore de beaux jours devant elle !
Au final, à part cette petite déception et l'écriture "Philips" qui disparaît au frottement des doigts sur le corps du rasoir, le produit est sympathique, discret, compact, tient bien la charge et est ainsi devenu l'un de mes accessoires "indispensables" pour l'entretien du machin qui me sert de corps ! Conquis, donc.
 

5 Commentaires

  • Ping : Viinz
  • As-tu essayé avec le sabot 1 pour la barbe? les sabots 1,2 et 3 correspond apparemment aux tailles 3mm, 6mm et 9mm.

    Sinon j’hésite toujours à m’acheter un outils de ce genre, beaucoup moins irrité qu’avec un rasoir à main classique ou pas?

  • L’auteur du montage qui suit était donc bien informé 😉

    [img]http://s3.amazonaws.com/twitpic/photos/full/25563676.jpg?AWSAccessKeyId=0ZRYP5X5F6FSMBCCSE82&Expires=1251362576&Signature=mLjWTiEzI46R3XPmF3teHuQkG6k%3D[/img]
    http://twitpic.com/f7x24

  •  » l’aine… A ce niveau là, les sabots font bien leur boulot, que ce soit la forêt amazonienne, la savane ou la steppe (chacun son mode de vie, perso je suis plus steppe…). Pour la suite, le rasage à proprement parler, pas de problème à signaler non plus si ce n’est que les lames chauffent assez rapidement, il faudra donc faire attention à ne pas se faire de mal hein…  »

    c’est un coup à se foutre le feu aux couilles ça non?

  • Snae > Tu m’as sauvé la vie là tu sais ? En effet, je n’avais pas calculé cette histoire de 1-2-3 = 3-6-9 mm ! Pas très instinctif.
    J’ai donc essayé, et ça marche pas mal à part quand la barbe est trop fournie. La grille est alors trop large et ça a tendance à tirer sur les poils plutôt que de les couper… Un peu embêtant donc.

    Xu > Ahah 😉 (oui, en effet)

    QdB > Noooon, tout de suite… et puis toi tu as toujours le feu aux couilles non ? (surtout après ton weekend…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *