Review Gaming – Star Wars The Force Unleashed

Autre jeu que j’avais observé avec attention et dont j’avais testé la démo à l’époque avant de finalement me décider à l’acheter il y a peu de temps à prix honteusement bas : Star Wars – The Force Unleashed…

La démo, plaisante, alliait une bonne réalisation graphique et le plaisir assez ultime de jouer à Star Wars en tant que chevalier Jedi/guerrier Sith et donc avec tout ce que cela implique comme maîtrise de la Force ! Bref : bonheur. L’histoire, je ne la connaissais pas avant de jouer donc je vous la rappelle brièvement : il s’agit d’un épisode intermédiaire se situant entre les épisodes III et IV, en fait plus près de l’épisode IV que du III puisque l’Empire a déjà pris son essor et domine outrageusement la galaxie.

On incarne donc un jeune apprenti, celui du seigneur Vador, dont on apprend l’origine dans le tout premier chapitre de l’histoire où l’on incarne, justement, le monstrueux Dark Vador ! Et autant vous le dire : quel PIED d’incarner ce personnage ! Le reste de l’histoire consiste donc à prendre le contrôle de l’apprenti dans sa chasse aux chevaliers Jedi survivants suite à la guerre des clones. Le but, avoué, est de terrasser l’Empereur aux côtés de Vador… mais vous vous doutez bien qu’il va se passer pas mal de choses puisque nous connaissons tous la situation de l’Empire et de l’Alliance rebelle au commencement de la trilogie originelle.

Quelques heures de jeu ont passé, le jeu est terminé et il ne me reste plus qu’à jouer au DLC récupéré il y a peu et qui reprend des éléments (si j’ai bien suivi) de la campagne de Hoth, la planète des glaces !

Points négatifs :

  • la durée de vie un poil trop courte du jeu… on aimerait que cela dure plus, plus longtemps, plus intense… mais le jeu est dans les standards actuels : court. Alors reste la solution du DLC ou de recommencer en mode plus avancé, ce que je me tâte à faire !
  • la difficulté de certains combats, très prenants et l’impossibilité de sauvegarder facilement entre certaines zones intenses de jeu… même si au fond ce n’est pas un mal. Toujours est-il que j’ai du repasser en mode facile pour affronter Vador à la fin (oui, je spoile un peu) (et j’ai un peu honte pour le coup, d’être passé en facile comme une feignasse),
  • le gameplay est plutôt agréable mais imparfait dans le sens où il n’y a absolument pas de préhension, à savoir que quand on se plante de direction et qu’on « tombe », pas de rattrapage possible. De même, la précision lors des sauts laisse parfois à désirer. On va dire que c’est donc un peu à l’ancienne pour le gameplay et que l’ajout d’un peu de précision ne ferait pas de mal.

Points positifs :

  • on va faire simple : c’est jouissif de jouer dans l’univers de Star Wars… tout simplement jouissif. Qui plus est quand on incarne un Sith/Jedi doté de pouvoirs de plus en plus grands !
  • la partie « combos » du gameplay est plutôt intéressante, que ce soit dans le cadre du maniement de l’épée ou du terrassement des boss et autres grosses bêtes qui peuplent les niveaux et planètes traversés… Sans même parler du fait de contrôler un destroyer avec la Force. Sympathique, donc.
  • le scénario est quant à lui bien foutu ! Riche en rebondissements, riche en informations sur la naissance de la Rebellion et sur le comportement de Vador, riche de l’univers Star Wars en somme,
  • le système d’améliorations de compétences est lui aussi bien fait puisqu’il pousse à faire attention à bien utiliser les différents pouvoirs et combos gagnés au fil de l’épée laser en alternance afin de gagner encore et toujours plus de « points de Force » pour ensuite s’améliorer encore et encore. D’autant plus important que pour certains passages, il vaut mieux avoir une bonne connaissance de son pad et de ses compétences pour s’en sortir sans trop de dommages.

Bref, vous l’avez compris : j’ai aimé, aimé et aimé. Il faut dire que je suis quelque peu fan de l’univers Star Wars et la possibilité de manipuler les objets environnants avec la Force est un bonheur absolu ! De plus, le jeu est donc servi par un très bon scénario et une très bonne intégration à l’univers des films… on se retrouve donc avec un maillon de plus, une foule d’informations sur ce qui s’est passé entre les épisodes III et IV.

Alors, au prix où le jeu est désormais vendu dans les bonnes crèmeries, il me semble indécent de se priver d’un bon petit morceau de plaisir vidéo-ludique.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.