Rencontre avec Teddy Riner avant les Mondiaux – « ça va être la guerre ! »

Il y a peu de temps, j’étais donc grâce à adidas à l’INSEP pour assister au tout dernier entraînement de l’équipe de France de Judo et rencontrer un de ses membres en particulier : Teddy Riner, l’homme qui défraye la chronique du judo en cumulant les titres depuis qu’il est rentré sur le circuit mondial il y a finalement bien peu d’années ! Quand on voit son palmarès et son âge actuel (21 ans), on se demande où il en sera au moment de prendre sa retraite. Retraite qui semble-t-il est tout sauf au programme tant l’envie d’en découdre sur le tatami est toujours aussi forte chez lui et la perspective d’être le premier « lourd » à avoir 5 titres mondiaux réjouissante !

Enfin, entraînement disais-je ? Et oui, un moment rare, très généralement fermé voire complètement fermé au public et à la presse afin de ne pas trop en « montrer » aux adversaires sur les techniques d’entraînements, sur les postures et prises travaillées avec plus ou moins d’importance, etc. C’était donc forcément très plaisant de se retrouver, aux côtés d’une bonne vingtaine d’athlètes en train de courir, de soulever de la fonte, de travailler leurs appuis, bref de s’entraîner ! Une telle concentration de corps parfaits, c’est même plutôt déroutant, on se demande si l’on ne vient pas de tomber dans le rêve (éveillé) d’une demoiselle en émois devant la beauté masculine (oui, cette phrase est très gay-friendly, j’assume). Et parmi tous ces hommes en plein effort, il y en a quelques uns qui se détachent, que l’on voit plus, Teddy est de ceux-là. Pour vous le prouver, rien de mieux que quelques photos prises sur le vif !

Crédit photo : dppi.net

Voilà. C’est bon, vous êtes calmés ? Enfin, toujours est-il qu’après l’entraînement, direction le spa pour la détente tandis que nous réfléchissions à toutes les questions que nous allions pouvoir posé au sieur Teddy… Comme il est joueur et taquin, il a bien tenté de nous intimider mais la séance photo a tourné en séance de franche rigolade, échange de vannes inclus. Au final, ça donne des photos souvenirs assez cocasses, genre « Viinz avec un géant » ou l’inverse, « Teddy avec un nain rachitique ». Riez, riez…

Crédit photo : dppi.net

Après, direction l’interview et la papote autour d’une table, tranquillement et toujours en riant, en plaisantant. Teddy Riner est un mec tranquille, qui ne se prend pas la tête et on sent qu’il aime ce qu’il fait (encore heureux hein), qu’il s’éclate et qu’il vit bien son aura de « nouveau héros » du judo français. Très disert à ce sujet, très disert aussi sur le fait qu’il s’en va sur les terres japonaises le mors aux dents avec l’envie de faire tomber les japonais sur leur propre sol en attendant les prochains Mondiaux à Paris, sur ses terres, cette fois. Et à l’heure de s’envoler pour ces Championnats du Monde de judo, il était ma foi plutôt serein, déterminé aussi mais malgré tout prudent… même si pour l’instant tout va bien aujourd’hui pour lui puisqu’il est à l’heure où je vous parle qualifié pour la demi-finale des +100kg. Alors on va lui souhaiter bonne chance pour les combats qui restent à venir et croiser les doigts pour qu’il ramène à la France deux beaux titres mondiaux, histoire de faire perdurer le bel élan de réussite français dans les sports nobles depuis quelques mois ! Bref, « ça va être la guerre ! »

[dailymotion xeq4um]

(et regardez moi cette vidéo, il y a du rire là-dedans plus une masse d’informations et ça ne dure pas longtemps)

16 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *