Nouveau bébé (et bébé à vendre, du coup)

Depuis que je me suis pris le 10-22mm en complément de mon 17-40mm, force m’a été de constater que je me retrouvais souvent comme un con pendant mes vacances… à savoir que parfois je montais le premier sur le boîtier… pour me rendre aussitôt compte  que j’avais besoin du second ! Et inversement, cela va de soi.

Bref, un casse-tête tout simplement du au fait que les focales se croisent et que même si les utilisations des objectifs ne sont pas tout à fait les mêmes, il y a toute une plage où justement, elles sont similaires. Et pas de solution à envisager si ce n’est de ne prendre qu’un seul des deux objectifs quand je suis en balade ou en voyage. Sauf que, pour avoir essayé la chose, l’autre finit toujours par me manquer ! Le bordel, en somme.

La solution était donc évidente : craquer pour le bestiau qui me fait envie depuis longtemps déjà et que j’avais déjà pu tester sur d’autres boîtiers d’amis complaisants disposés à me lâcher leur animal de compagnie le temps de quelques photos… j’ai nommé le 24-70mm f/2.8 L de Canon…

Et voilà, 10-22 + 24-70, plus de risque de chevauchement, plus de risque d’hésitations sur lequel ou lequel des objectifs je dois emmener en priorité ! Si on combine ça avec le 50mm f/1.4 et le 100mm f/2.8 macro, là, ça y est, je pense que je suis équipé pour 15 ans en terme d’objectifs.

Bon ok, à la limite, je pourrais remplacer le 100 par le même, en série L et avec stabilisation hybride… « à voir » (aheum) (en revanche, ne parlons pas du 50mm f/1.2 L, beaucoup trop cher). Et puis le futur 8-15mm f/4 L, annoncé il y a peu par Canon, s’annonce dantesque : du fisheye à 8mm et aucune déformation à 15mm… prouesse technique que de combiner tout ça dans un seul objectif. Vivement la vidéo de promo… (on me dit à ma droite que ça devrait vite arriver et que ça déboîte du poney)

Par conséquent, le 17-40mm f/4 L est à vendre… avec son pare-soleil, avec son petit étui, avec sa facture française et en rab’ un filtre Hoya SHMC 77mm UV0. S’il y en qui sont intéressés dans le coin, qu’ils se manifestent, sachant que neuf, il coûte 700€ environ (et le filtre doit être aux alentours de 40€) !

15 Commentaires

  • Ping : Viinz
  • Yeah Copaing’ 😉 Par contre, j’ai dû l’emmener en réparation après la fin de la garantie.. ça m’a couté plus de 300€… aie !!

  • Ping : alexandrep
  • Je rêve de quelques sigma, mais il y aura le boitier à changer avant et tellement d’autres projets qui ont la priorité.

  • Du bien beau matériel, ça fait envie c’est sur.
    Je m’étais décidé pour un 17-55 f/2.8 (un jour, quand je serai riche ), ça sera mieux ou moins bien que le 17-40 que le bébé à vendre ?

    Et surtout, je me note le 8-15 qui s’annonce pas mal pour combler mes « trous » en grand angle 😀

  • titlap > Ouais tu m’avais dit pour le souci avec… C’est sympa les séries L, mais ça douille sérieusement à l’achat et à l’entretien quand il est nécessaire 🙁

    François > Tssss…

    caz > Y a de super objectifs chez Sigma et Tamron oui, ils sont même parfois supérieurs aux Canon, même si à ma connaissance, une série L reste une série L. (mais ouais, toujours tout combiner niveau projets… on serait bien mieux avec les gains du Loto)

    Cricri > A priori le 17-55 f/2.8 IS est un super objectif, c’est un peu une série L débadgée pour justement ne pas faire trop d’ombre au 16-35 et 17-40 ! Si tu achètes neuf, autant investir et voir pour le 17-55… Après, d’occase, le 17-40 reste quand même bien moins cher !
    (et oui, vivement la démo du 8-15 !)

  • Merci de ces précisions. Mais j’ai pas encore compris la différence entre un « L » et un pas « L », va falloir que me « culture » un peu :p

    • Série L = séries « pro » : traitement spécial des lentilles, fabrication plus robuste, plus de joints d’étanchéité, grandes ouvertures constantes en général, etc. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *