Encore des bulles : Sillage T11

 Grosse surprise il y a deux semaines en passant au rayon BD de la FNAC : le tome 11 de Sillage, l’un de mes cycles préférés ! Sortie pas du tout annoncée, passage du rayon BD pas du tout prévu : une vraie belle surprise.
Que vaut la BD par rapport aux anciens tomes qui ont alterné le splendide et le potable ? Nous avions laissé Nävis en prise avec ses démons destructeurs tellement propres à la race humaine, bannie de Sillage, ses propriétés saisies et ses crédits gelés. Une vraie mise à pied du système sillagien, une manœuvre extrême pour virer la seule humaine du cortège de vaisseaux.
 
On la retrouve donc, récupérée par son ancien avocat pseudo-véreux pour remplir une mission d'investigation sur un monde en cours de révolution sur fond de complot sillagien … On s'attend à un album plein de péripéties et autres mais on découvre finalement un véritable cheminement, une rédemption et peut être un début de sagesse pour l'héroïne à l'impulsivité légendaire ! Intéressant donc, avec une belle porte ouverte à la fin du tome !
 
Bref : une jolie BD, une belle poursuite de cycle avec un dessin toujours aussi soigné et une héroïne charismatique et attachante. A lire.
 

2 Commentaires

  • Mouais…Ma femme va l’acheter pour sa collection mais je suis toujours déçu…
    En plus, les auteurs ont un peu les chevilles enflées…Qui a dit comme Arleston…
    C’est le même bizness que le précité et de la maison Soleil…
    On peut s’en réjouir et pleurer parfois…

  • J’ai trop d’affection pour Nävis, c’est bien le problème. Sinon, oui, je serais aussi un peu plus déçu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.