Un samedi entre Montmartre et Sainte-Marthe

Samedi matin, réveil poussif après une nuit à se faire dévorer par les moustiques… histoire de vraiment te pourrir tes premières bonnes nuits depuis le retour d’Italie ! Fort heureusement, franc soleil, plein de petits ménages et de menus rangements à faire et surtout un rendez-vous “photo” avec Thibaut dans le cadre d’un projet dont vous entendrez parler bientôt ici et ailleurs.

La suite est plus classique : de la bière en bonne compagnie pendant quelques heures, posés à Montmartre en terrasse, à l’ombre et dans une sorte de moiteur assez dégueulasse qui a envahi Paris depuis quelques jours… Preuve que la pluie n’était pas bien loin, il flotte à verse sur les toits de Saint-Lazare à l’heure où j’écris ces lignes.

Et enfin promenade dans un quartier que je vous recommande si vous ne le connaissez pas déjà : Sainte-Marthe, du côté de Belleville. Un vieux quartier comme on n’en voit presque plus dans Paris, à moitié décrépi, à moitié défraîchi… et surtout pas  trop plein de bobos dégueus comme on a pu en voir hier soir dans Capital (oui, je regarde Capital, parfois). Dans ce quartier plein de couleurs, d’échoppes diverses et variées mais aussi de loulous désœuvrés, on flâne, on se pose pour encore boire un verre, on jette un oeil à travers les vitrines d’ateliers de sculpture et finalement on se dirige tranquillement vers le canal, vers République et enfin la maison.

De quoi achever en douceur ce mois d’août… La rentrée approche, Prague, Séville, Bilbao et après encore plus loin. De nouveaux projets en tête, peut-être un peu plus de photo à nouveau, peut-être moins si elle ne cesse de me piquer mon boîtier… Bref, il va falloir continuer à travailler ce rôle d’équilibriste qui consiste à se faire plaisir, à être soi-même et à être quelqu’un d’intrigué par tout et n’importe quoi.